PROMEDHE – Italian Civil Protection Workshop

mai 26, 2017

Désolé, cet article est seulement disponible en Anglais. Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active.

PROMEDHE - Italian Civil Protection WorkshopIn the immediate aftermath of a large scale emergency, the top priority is to save lives and restore communication and access to vital resources. Depending on the scale of the emergency, civil protection plays a pivotal role in the coordination of an emergency response.

Given their role as emergency responders, is it possible for national civil protection authorities to extend their roles to include the coordination of safeguarding cultural heritage during an emergency?

The Italian Department of Civil Protection, or Protezione Civile, believes so.  It has worked to secure and salvage cultural heritage affected during most of the emergencies affecting the country over the past 20 years, including the 2016-2017 earthquakes in Central Italy.

Building upon this experience, the Italian Department of Civil Protection invited ICCROM to co-host a six-day course, Specialized Training Course on the Protection of Cultural Heritage with PROMEDHE (Protecting Mediterranean Cultural Heritage during Disasters), in an initiative for the integration of the protection of cultural heritage in the Mediterranean region during emergency situations. Lire suite…


« Accord De Rome » pour la Sauvegarde du Patrimoine en Péril est Approuvé

mai 22, 2017

Rome Appeal approved for the protection of heritage at riskLa Conférence internationale « Documenter le Patrimoine en péril », promue et organisée par l’association italienne « Incontro di civiltà », présidée par M. Francesco Rutelli, avec la collaboration de l’ICCROM, s’est achevée après deux jours de grand succès.

Des spécialistes et experts en histoire de l’art, conservation et nouvelles technologies venus de l’Europe entière, des États-Unis, de Chine et de divers pays arabes, des responsables de l’UNESCO, de l’ICCROM et d’autres organisations internationales majeures… en bref, des centaines de personnes ont échangé hier au Palais Poli et ce jour au siège impressionnant de l’ancien planétarium. Au cœur des débats, la nécessité de déterminer un code universel pour le catalogage des biens culturels en péril et l’adoption d’engagements immédiats en matière d’intervention dans les zones de guerre, comme sur les lieux d’urgence et de crises environnementales, pour une mise en sûreté du patrimoine affecté et la reconstruction des sites et monuments endommagés ou détruits, sur la base de critères scientifiques rigoureux.

Les participants ont approuvé l’Appel de Rome, une action pouvant être considérée comme pionnière, et ce à l’unanimité.

À cet égard, Francesco Rutelli a déclaré : « Nous pouvons parler d’un fort leadership italien, fruit d’un long engagement, allant des « Casques bleus » de la Culture à la volonté de créer une plateforme mondiale transparente visant à recenser le patrimoine en péril. Désormais, avec l’adoption de l’Appel de Rome, nous œuvrerons pour que l’Italie soit en première ligne dans la reconstruction des monuments et sites touchés ces dernières années. L’intervention pour la sauvegarde des anciennes civilisations de Mésopotamie en Iraq sera prioritaire, en collaboration avec le Gouvernement italien, et avec le soutien de fondations privées, à commencer par la Fondation « Terzo Pilastro – Italia e Mediterraneo ».

À ce propos, le Président du Conseil, M. Paolo Gentiloni, a assuré son engagement, et M. Vincenzo Amendola, sous-secrétaire aux Affaires étrangères délégué pour l’Iraq, est intervenu en conclusion des travaux : « Une mission italienne en Iraq est organisée dès la semaine prochaine, laquelle prévoit une rencontre avec leur Ministre de la culture, là où le grand effort pour reconstruire et libérer l’Iraq passe également par la défense et la reconstruction du patrimoine archéologique et culturel ».

Le Directeur général de l’ICCROM, M. Stefano De Caro, a déclaré : « Donner de l’espace aux projets qui rendent accessible une documentation archivistique de qualité à travers les nouvelles technologies digitales signifie allier l’efficacité technique à la valeur ajoutée du partage international ».

Le Ministre italien du patrimoine culturel et du tourisme, M. Dario Franceschini, lors de son intervention au cours de la première journée de la conférence, a fait l’annonce suivante : « Lors de la rencontre des ministres de la culture, mardi prochain, l’Italie proposera le concept d’un groupe de travail européen visant à intervenir dans le cadre de la sauvegarde du patrimoine culturel ».

À l’issue de la session de vendredi, une délégation a été reçue au Quirinal par le Président de la République italienne, M. Sergio Mattarella, alors que l’ensemble des orateurs étaient accueillis au Palais Chigi par le Président du Conseil, M. Paolo Gentiloni. Tous deux ont confirmé l’engagement de l’Italie visant à renforcer les instruments de diplomatie culturelle et de collaboration internationale à l’appui du patrimoine artistique dans le monde, et particulièrement dans les zones de combat.

Au terme de la seconde journée, les participants se sont engagés à soutenir les résolutions de l’Appel de Rome : la délibération, en dix points, sera transmise aux gouvernements de tous les États membres de l’ONU, de l’UNESCO et de l’ICCROM.

VOIR ÉGALEMENT :

Il Messaggero – « Rutelli: «Un’unica banca dati, così possiamo salvare il patrimonio culturale a rischio» »

Il Fatto Quotidiano – « Il nuovo Rutelli fa il salvatore dei tesori »

La Repubblica (vidéo) – « Cultura, Italia in prima linea per la tutela dei beni in zone di guerra »

Il giornale dell’arte – « Rutelli: «Il patrimonio culturale è una vittima dimenticata» »

Orticaweb – « In corso a Roma “Documenting our Heritage at Risk »

Governo italiano – « Gentiloni riceve i relatori della Conferenza « Documenting our Heritage at Risk »

Palazzo Chigi su flickr – « Gentiloni riceve i relatori della Conferenza « Documenting our Heritage at Risk »

UNESCO.it

Fondazione Terzo Pilastro, Italia e Mediterraneo

Youtube – MCubed initiative (video)

ICONEM tumblr – « Iconem at Rome for the international conference “Documenting our heritage at risk” – 19/20 May 2017. »


L’Iran renforce son engagement en matière de patrimoine

mai 18, 2017

Iran strengthens its commitment to heritageL’Organisation iranienne du patrimoine culturel, de l’artisanat et du tourisme (ICHTO) vient d’annoncer l’allocation de $ 2,4 millions pour la conservation des sites liés au patrimoine iranien à travers le monde.

Cette annonce fait suite à une récente mission en Iran de M. Stefano De Caro, Directeur général de l’ICCROM, qui l’a conduit à visiter des sites patrimoniaux importants et rencontrer des responsables de haut niveau.

  1. De Caro s’est rendu en Iran sur l’invitation de M. Mohammad Hassan Talebian, Directeur de l’ICHTO et membre du conseil de l’ICCROM, lequel a organisé les visites officielles sur certains des sites et établissements patrimoniaux les plus importants, ainsi que la signature d’un Protocole d’accord, en présence de Mme Zahra Ahmadipour, Vice-Présidente de la République islamique d’Iran et Présidente de l’ICHTO et de M. Hadi Hamadi, Directeur du Centre de recherche iranien pour la conservation des reliques culturelles (RCCCR).

Lire suite…


Documenter notre patrimoine en péril

mai 10, 2017

Documenting our Heritage at Risk

Conférence internationale, Rome, 19 et 20 mai 2017

Documenting our Heritage at Risk

La destruction délibérée de notre patrimoine culturel devient une caractéristique des conflits modernes, une nouvelle tactique de tactique de guerre. Dans de telles circonstances, la préservation du patrimoine culturel mondial devient de plus en plus urgente et impérieuse. C’est l’identité même des personnes qui est en jeu, leur sentiment de soi, leur culture, leur histoire, leur mémoire collective et ce qu’ils laisseront à leurs enfants.

Lorsque le patrimoine risque d’être effacé de nos mémoires, la documentation joue un rôle capital. Elle permet de fournir un témoignage sur les sites et objets ayant une signification particulière pour une communauté, et de nous guider dans nos actions futures concernant ce patrimoine. Lire suite…


Le musée « Kizhi », gardien des traditions de l’architecture en bois

avril 27, 2017

Kizhi Museum: guardian of wooden architecture traditions

Kizhi Museum: guardian of wooden architecture traditionsUne série d’événements intitulés « L’architecture en bois : nous apprenons de nos ancêtres, nous conservons pour la postérité, nous enseignons à nos contemporains » sera organisée les 9 et 10 mai prochains, au sein de l’Institut supérieur pour la conservation et la restauration (Istituto Superiore per la Conservazione ed il Restauro – ISCR), à Rome, par le musée d’État de Kizhi, un musée en plein air d’histoire, d’architecture et d’ethnographie.

Le musée de Kizhi est l’un des plus grands musées de Russie. Il rassemble plus de 80 monuments architecturaux en bois. Le joyau de sa collection est l’ensemble architectural du Pogost (enclos paroissial) de Kizhi, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les experts du musée possèdent une expérience majeure en matière de conservation et de restauration de l’architecture en bois. Afin de diffuser les connaissances acquises au musée, un centre de formation pour la préservation des monuments architecturaux en bois a été créé, sur le site de la Chaire UNESCO, pour l’étude et la protection de l’architecture en bois. Lire suite…


Accord entre l’Italie et l’UNESCO – 60ème anniversaire

avril 26, 2017

Agreement between Italy and UNESCO – 60th anniversary60ème anniversaire de la signature de l’accord entre l’Italie et l’UNESCO pour l’établissement de l’ICCROM sur le territoire italien.

Le 27 avril marque le 60ème anniversaire de la signature de l’accord entre l’Italie et l’UNESCO régissant la création et le statut juridique de l’ICCROM sur le territoire italien. La cérémonie pour la signature de l’accord a eu lieu à Paris est le 27 Avril 1957.

Le discours du Ministre italien des Affaires étrangères, Monsieur Amintore Fanfani, a soutenu l’adhésion de l’Italie au Statut et la ratification de l’accord entre l’Italie et l’UNESCO, régissant la création et le statut juridique ICCROM sur le territoire italien. Lire suite…


Une nouvelle alliance européenne en faveur du patrimoine culturel

avril 7, 2017

E-RIHS LogoDu 29 au 31 mars, l’ICCROM a participé à une série de réunions de planification à Florence (Italie), dans le cadre du projet E-RIHS pour la science du patrimoine, en collaboration avec le CNR (le Conseil national de la recherche), ainsi que d’autres partenaires institutionnels.

L’E-RIHS est une infrastructure de recherche distribuée paneuropéenne, disposant de laboratoires et d’unités de recherche agrégés à des nœuds nationaux et centres régionaux. Elle offre une expertise en matière de connaissances et des instruments à la fine pointe de la technologie, des méthodologies d’investigation novatrices, ainsi qu’un accès aux données scientifiques. Quatre plateformes principales la constituent : une infrastructure mobile (Molab), incluant une instrumentation portative pour procéder à des analyses non invasives et non destructives in situ (sur les lieux) ; une infrastructure fixe (Fixlab), composée d’équipements de grande envergure, tels que les synchrotrons ou les accélérateurs ; des archives de données (Archlab), comprenant des informations de grande valeur et uniques hébergées dans les musées, les galeries et les instituts de recherche ; et Digilab, offrant un accès direct aux données et informations scientifiques stockées dans les bases de données, les bibliothèques numériques et les banques de connaissances. Lire suite…


RE-ORG au Chili pour 2018 !

avril 5, 2017

RE-ORG in Chile in 2018Le 13 mars dernier, plus de 200 professionnels chiliens du patrimoine ont assisté à une conférence publique de Gaël de Guichen sur le thème Los depósitos: lugar prioritario para animar los museos  (Les réserves – un lieu prioritaire pour dynamiser les musées), au CNCR – Centro Nacional de Conservación y Restauración, à Santiago (au Chili). Cet événement a marqué le lancement de la stratégie RE-ORG chilienne, laquelle sera pleinement mise en œuvre entre 2017 et 2019. RE-ORG Chili est une initiative de la DIBAM – la Direction des bibliothèques, archives et musées  – et du CNCR.

Du 13 au 17 mars, sept conservateurs du CNCR et trois gestionnaires de collections de la DIBAM ont participé à l’atelier de formation des formateurs RE-ORG. Ils ont été formés aux grandes lignes de la méthode RE-ORG, tout en acquérant des compétences en matière de communication et de promotion du travail d’équipe. L’atelier s’est déroulé au Museo de la Educación Gabriela Mistral où 2 247 objets de la collection (notamment des peintures, des bustes, du matériel didactique, des équipements et du mobilier scolaire des années 1900) ont été placés dans trois zones de réserve. L’orientation concrète de la méthode RE-ORG stimule la confiance de l’équipe et renforce les compétences organisationnelles. La prochaine phase du projet prévoit la sélection des musées participant à l’atelier national, la préparation de son programme, ainsi que la stratégie de mentorat. Lire suite…


L’ICCROM présent au G7 de la Culture à Florence

avril 3, 2017

ICCROM at the G7 Culture Meetings in FlorenceStefano De Caro, Directeur général de l’ICCROM, a participé au G7 de la culture qui s’est tenu le 30 mars dernier dans la Sala Bianca du Palais Pitti de Florence, en Italie. Il s’agissait des premières réunions de ce type, nées de l’initiative du Ministre de la culture italien, M. Dario Franceschini.

L’évènement a rassemblé des délégations de haut niveau des nations industrialisées du G7 et des institutions internationales, lesquelles se sont rencontrées afin d’échanger leurs points de vue au sujet de l’importance de la culture en tant qu’élément stabilisateur des sociétés et garant de la diversité et du dialogue. Les délégations ont également évoqué le rôle essentiel de la protection du patrimoine dans un monde où la culture est de plus en plus régulièrement la cible d’attaques, de destruction et de mercantilisme illicite initiés par des groupes non étatiques. Lire suite…


Le programme SOIMA en réseau pour le patrimoine audiovisuel mondial

mars 15, 2017

SOIMA networks for world’s audiovisual heritageAppel à une collaboration internationale pour un renforcement des capacités de sauvegarde du patrimoine audiovisuel mondial

Le programme de conservation des collections de sons et d’images (SOIMA) de l’ICCROM a été invité à participer au Sommet international de formation à l’archivage audiovisuel, organisé par la Fédération Internationale des Archives du Film (FIAF) à la Cinémathèque française de Paris, en France, le 8 mars 2017. Aparna Tandon, Directeur de projet de l’ICCROM pour SOIMA, a rencontré les membres des principales institutions du secteur audiovisuel afin d’identifier les partenaires potentiels du programme, et découvrir de futures opportunités collaboratives de renforcement des capacités. Lire suite…