Projet Leadership du patrimoine mondial signé avec l’UICN

septembre 7, 2016

World Heritage Leadership Project signed with IUCNL’ICCROM a signé un contrat de partenariat de six ans – Leadership du patrimoine mondial – avec l’Union internationale pour la conservation de la nature et des ressources naturelles (UICN) lors du Congrès mondial pour la conservation de l’UICN tenu à Hawaii, aux États-Unis. Rendu possible grâce à un généreux financement de la Norvège, le projet de partenariat marque de nouvelles étapes quant à l’amélioration de la conservation de la nature-culture telle que recommandée par la Convention du patrimoine mondial, et vise à soutenir la contribution des sites du patrimoine mondial au développement durable.

Le Leadership du patrimoine mondial vise à renforcer les compétences des praticiens qui y travaillent, par le biais de la Convention du patrimoine mondial. Il prend en compte l’ensemble des pratiques de conservation afin que le patrimoine mondial assure le leadership permettant d’apporter des innovations et l’excellence dans le secteur de la conservation. Cet intérêt, qui va au-delà du patrimoine mondial, marque une nouvelle approche du partenariat durable entre l’ICCROM et l’UICN, deux organes consultatifs du patrimoine mondial à la fois culturel et naturel. Lire suite…


Exposition de sculptures – Le Commissaire aux affaires culturelles du Japon

juillet 27, 2016

Cette visite coïncide avec la première exposition en Italie des « Chefs-d’œuvre de la sculpture bouddhiste japonaise »

JPN-group-photo

M. Stefano De Caro, Directeur général de l’ICCROM, a reçu la visite de M. Ryohei Miyata, Commissaire aux affaires culturelles du Ministère japonais de l’Éducation, des Sports, des Sciences et de la Culture. Le but de cette rencontre était de renforcer la collaboration et le partenariat de longue date entre le Japon et l’ICCROM. Le Japon est membre de l’ICCROM depuis 1967 et le deuxième plus grand contributeur de l’organisation.

À l’occasion de cette rencontre, M. De Caro a déclaré : « C’est un véritable plaisir que de réaffirmer la collaboration avec nos collègues de l’Agence des affaires culturelles du Japon.  La relation de l’ICCROM avec le Japon est vitale, car elle permet de soutenir toute une panoplie d’activités, aux niveaux international et régional.  Les prochains cours et ateliers internationaux, Conservation du papier japonais (JPC) et Liens entre nature et culture dans la conservation du patrimoine, ainsi que le Cours régional sur les sites et vestiges archéologiques, qui seront tous organisés au Japon en septembre, ne sont que quelques exemples du vif soutien que le Japon fournit à l’ICCROM ».

Lire suite…


Patrimoine culturel : construire un avenir de paix

juin 28, 2016

Stefano De Caro : « La préservation du patrimoine culturel est important pour construire un avenir de paix »

Stefano De CaroCette année marque le 60ème anniversaire de la fondation de l’ICCROM.  En 1956, juste 11 ans après la Seconde guerre mondiale, et alors que de nombreuses villes européennes étaient encore en ruines, la neuvième session de la conférence générale de l’UNESCO, organisée à New Delhi, a décidé de créer le Centre international d’études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM). Cependant, l’idée d’une entité internationale consacrée à la conservation du patrimoine remonte à bien plus longtemps. Déjà dans les années 1930, un débat mondial vif avait cours entre les universitaires, les scientifiques, les restaurateurs et les conservateurs. Les mondes des sciences, des musées et des arts échangeaient des idées sur la façon de préserver les trésors culturels communs de l’humanité.

Lire suite…


Séminaire : Patrimoine culturel et initiatives pour le développement

mai 19, 2016

Un défi ou une contribution pour la durabilité ?

Cultural Heritage and Development InitiativesDu 25 au 27 mai s’est tenu au Palazzo Barberini, à Rome, un séminaire International intitulé « Patrimoine culturel et initiatives pour le développement : un défi ou une contribution pour la durabilité ? ». Ce séminaire a porté sur le rapport entre l’archéologie, la protection du paysage et les initiatives pour le développement. Il est organisé conjointement par l’UNESCO, la Banque Mondiale et la République islamique d’Afghanistan.

Le Directeur Général de l’ICCROM, Stefano De Caro, a intervenu au cours du séminaire en modérant une table ronde sur « Le patrimoine culturel comme vecteur du développement durable ». Au cours du séminaire, une série d’intervenants et d’experts internationaux ont discuté sur la manière de trouver un équilibre entre les efforts de modernisation et la protection des valeurs culturelles. Lire suite…


Forum Culture en crise à l’Université de Yale

mai 4, 2016

Culture in Crisis Forum at Yale University

Stefano De Caro, Directeur général de l’ICCROM, a participé au huitième Colloque mondial des présidents d’université, organisé par l’Université de Yale et son Président Peter Salovey les 12 et 13 avril 2016. Il a également participé à l’événement satellite Culture en crise organisé le 11 avril.

L’événement Culture en crise a été dirigé par Stefan Simon, Directeur de l’Institut pour la préservation du patrimoine culturel (IPCH) de l’Université de Yale et ancien membre du conseil de l’ICCROM. L’événement a rassemblé des intervenants et des décideurs pour discuter des dangers présents qu’encourt le patrimoine culturel, en particulier en ce qui concerne la situation dramatique actuelle au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, mais également en Afrique subsaharienne et dans le monde entier.

Lire suite…


Le patrimoine culturel est plus important que jamais: message du Directeur général

novembre 12, 2015

Portrait of Stefano De Caro, Director-General , 2015Chers membres et amis de la communauté de l’ICCROM,

En ces temps de crise, il est très difficile de trouver des paroles d’encouragement pour le monde de la conservation. Tous les jours, les nouvelles provenant de Syrie nous apprennent la destruction de monuments millénaires – de magnifiques vestiges d’anciennes civilisations – ou les meurtres brutaux de vrais érudits, comme Khaled al-Asaad, qui consacrent leur vie à la protection de ce patrimoine.

La région arabe a vécu une autre année difficile. Son patrimoine a été attaqué en Syrie, en Irak, au Yémen, en Libye et en Tunisie avec l’assaut contre le musée du Bardo. Dans le même temps, dans le monde entier, le patrimoine vivant disparaît des villes et des zones rurales, qui sont abandonnées à cause des conflits, de la guerre et de la pauvreté. Nous voyons tous les jours à la télévision l’exode de migrants et de réfugiés, ainsi que les tragédies qui en découlent, les réactions dues à la peur, à l’égoïsme, au racisme.

Et pourtant, malgré ces menaces, beaucoup de villes européennes ont été témoin de mouvements inattendus de solidarité dans les sphères religieuses et laïques. Ces mouvements ont grandi et se sont étendus bien au-delà des espoirs de leurs créateurs, encourageant les sociétés à s’ouvrir alors qu’elles étaient réticentes à l’idée d’accueillir ces migrants. Lire suite…


L’ICCROM et les Émirats arabes unis signent un Accord de siège

octobre 28, 2015

Le 27 octobre 2015, l’ICCROM et le gouvernement des Émirats arabes unis ont signé un Accord de siège posant les jalons pour la création et le fonctionnement du Centre régional de conservation ICCROM-ATHAR à Sharjah, aux EAU. Cet accord confère un statut légal au Centre, l’habilitant à exercer ses fonctions et atteindre ses objectifs en tant qu’institution intergouvernementale au sein des EAU. Depuis ses locaux à Sharjah, ICCROM-ATHAR poursuivra les objectifs de l’ICCROM dédiés à la préservation du patrimoine culturel dans la région arabe, et assurera la protection des biens culturels en péril dans cette région.

Les signataires de l’accord étaient le Dr Addelrahman Al Awadi, assistant du ministre des Affaires étrangères pour les affaires juridiques, au nom des EAU, et Dr Stefano De Caro, Directeur général de l’ICCROM, au nom de l’ICCROM. Ils étaient assistés de Dr Zaki Aslan, Directeur d’ICCROM-ATHAR ; Dr Mohammed Khamis Al Muhairi, Directeur général du Conseil national du tourisme et des antiquités ; M. Abdul Aziz Al Mussalam, Directeur de l’Institut du patrimoine de Sharjah ; Mme Manal Ataya, Directrice générale du Département des musées de Sharjah ; M. Sadiq Mohammed Abu Sneineh, Conseiller juridique ; et M. Issa Saif bin Handal, représentant le bureau de S.A. le souverain de Sharjah.

Cet Accord de siège énumère les immunités et les privilèges accordés au Centre régional. Il renforce par ailleurs la coopération actuelle entre le gouvernement des EAU et l’ICCROM en vue de développer les capacités nationales et la formation. Lire suite…


Le pouvoir des ruines

octobre 26, 2015

Rovine. La forza delle rovineRovine. La forza delle rovine” (« Les ruines : le pouvoir des ruines ») est le titre d’une exposition extraordinaire inaugurée il y a peu au Palazzo Altemps des Musées nationaux de Rome. Conçue par Marcello Barbanera, qui a également édité le catalogue de l’exposition (Electa, 2015) avec Alessandra Capodiferro, cette exposition illustre la fascination qu’exercent les vestiges physiques des civilisations passées, qu’il s’agisse de sculpture, d’architecture, d’inscriptions, de fragments, ou de ruines, dans presque toutes les cultures au fil des siècles. Un sujet qui mérite certainement l’attention des professionnels et de tous ceux qui s’intéressent à la conservation du patrimoine culturel.

Lire suite…


Une réponse urgente et ferme à la destruction du patrimoine

Hatra-thumbL’association italienne Incontro di Civiltà a lancé un appel à s’opposer à la destruction du patrimoine culturel en Syrie et en Irak, et à soutenir la préservation et la restauration de ce patrimoine.

L’appel est l’aboutissement de réflexions considérables qui ont réuni des spécialistes, des archéologues, des experts juridiques, et des représentants culturels en vue de parvenir à un ensemble de propositions qui représentent un défi tout en étant réalisables, et qui placeront l’Italie en première ligne.

Stefano De Caro, Directeur général de l’ICCROM, a signé cet appel au nom de l’organisation. Le document cite l’ICCROM en sa capacité à former du personnel technique, des conservateurs et des conservateurs-restaurateurs dans les domaines de la prévention et de l’intervention en cas d’urgence, et en tant que référence en termes de programmes de formation sur le patrimoine et la culture destinés aux réfugiés.

Lire l’appel en anglais

Lire l’appel en italien

Cet appel a été présenté à l’UNESCO, qui s’est engagé à son tour à soutenir l’initiative à travers sa campagne #Unite4Heritage (Unis pour le patrimoine). Entretemps, l’UNESCO a également approuvé la proposition soumise par le gouvernement italien de mandater les Casques bleus de l’ONU pour protéger les sites du patrimoine du monde entier contre les attaques perpétrées par les combattants.

Incontro di Civiltà est dirigée par Francesco Rutelli, ancien maire de Rome et ancien Ministre de la Culture. L’association promeut des initiatives qui visent à sensibiliser les décideurs internationaux envers les effets catastrophiques du terrorisme sur la culture et l’identité.

Lire suite…


Renouvellement de l’accord ICCROM-ATHAR

octobre 14, 2015

H.H. Sheikh Dr. Sultan bin Mohammed Al Qasimi, Supreme Council Member and Ruler of Sharjah and ICCROM's Director-General, Stefano De CaroLe 11 octobre 2015, S.A. Sheikh Sultan bin Mohammed Al Qasimi, membre du Conseil suprême et souverain de l’Emirat de Sharjah, a rencontré le Directeur général de l’ICCROM, M. Stefano De Caro, à Sharjah, aux Émirats arabes unis. L’objectif de cette rencontre était de discuter des programmes et projets mis en œuvre dans la région arabe à travers le Centre régional de conservation ICCROM-ATHAR, récemment établi à Sharjah.

 

Lire suite…