Exposition de collections photographiques à Rome

mai 30, 2017

Promoting photographic collectionsLes deux événements auxquels participent les Archives de l’ICCROM démontrent que la photographie peut devenir un acteur clé de la culture.

L’exposition de photographies « Alfabeto Fotografico Romano », inaugurée le 16 mai à Rome au Palazzo Poli (Fontaine de Trevi) et organisée à la fois par l’Istituto centrale per il catalogo e la documentazione (ICCD) et l’Istituto centrale per la grafica, rassemble une sélection de photos représentatives émanant des archives de trente organisations culturelles basées à Rome, d’organisations étrangères et de l’ICCROM.

L’exposition présente à ses visiteurs des visuels de Rome ou encore des photos collectées par des organisations romaines, réalisées par certains protagonistes de la photographie, depuis ses prémisses jusqu’à nos jours. Elle débute avec les pionniers pour continuer avec les voyageurs, les explorateurs, les portraitistes, les amateurs et les photojournalistes ainsi que certains auteurs contemporains qui ont tiré et distribué des photos de Rome à travers l’Europe entière. Les documents présentés vont des daguerréotypes datant de 1846 à des documents du début du vingtième siècle et couvrent vingt-et-un sujets déclinés par ordre alphabétique. Lire suite…


Soyez inspiré par les Archives

mars 11, 2016

ANAI logoL’ICCROM s’associe à l’initiative italienne qui a pour objectif de sensibiliser le plus grand nombre sur la nécessité de préserver les archives et d’investir dans ce domaine afin de protéger un patrimoine qui s’avère de plus en plus menacé par les catastrophes naturelles ou causées par l’homme, ainsi que par la négligence humaine.
Les archives font partie intégrante du patrimoine culturel, et représentent une ressource importante pour préserver notre histoire et notre identité. Les droits du citoyen sont protégés à travers les documents classés qui garantissent également les preuves factuelles.

Du 14 au 19 mars 2016, une série d’événements sera organisée par les archives italiennes et les institutions culturelles qui les conservent, donnant ainsi accès à des milliers de kilomètres de documents, aussi bien analogiques que numériques. Ces archives ont besoin d’être préservées et partagées afin d’être reconnues comme elles le méritent.

L’initiative, soutenue par L’Association Nationale Archivistique Italienne (ANAI), a donné lieu à un manifeste qui exprime clairement l’importance des archives dans nos sociétés:

« Sans les archives judiciaires on ne pourrait pas mener à bien les procès, ni ouvrir de procédures en cas de nouveaux éléments. Sans les études de cas et les données conservées dans les archives scientifiques, la recherche ne pourrait faire ni progrès ni découvertes fondamentales. Les médecins chercheurs ne pourraient ni étudier les maladies, ni trouver et expérimenter de nouvelles thérapies. Sans les archives hospitalières, nous n’aurions pas de dossiers cliniques, et les médecins ne disposeraient pas des documents nécessaires pour nous soigner. Sans archives sur les conditions météorologiques à travers les siècles, on ne pourrait pas étudier les changements climatiques. Sans la cartographie historique et la documentation sur les mutations du paysage, il serait impossible d’étudier l’environnement et de prévoir inondations et glissements de terrain. Il serait difficile de planifier des actions sur le territoire, comme l’évaluation des risques sismiques. (Et, malheureusement, nous ne faisons encore pas assez en ce domaine !) Sans les archives on ne pourrait pas reconnaître la violence des dictatures ou analyser les politiques au cours de l’histoire. Il serait impossible d’enquêter sur les actes terroristes, les massacres ou la mafia. »
Lire suite…


Sauver la mémoire, musée archéologique de Mantoue

mars 10, 2016

Mostar bridge destroyedLes archives de l’ICCROM ont contribué à une exposition fascinante présentée sur trois étages du musée archéologique de Mantoue et composée d’images, de documents, de films et de témoignages originaux.

Cette exposition, intitulée « Sauver la mémoire »,  est une initiative des musées d’État de la Lombardie, en collaboration avec la ville de Mantoue, l’Institut supérieur pour la conservation et la restauration /l’Istituto Superiore per la Conservazione ed il Restauro (ISCR), le Comando Carabinieri per la Tutela del Patrimonio Culturale, l’Université de Milan, l’Université IULM, le Palais Ducal et le Diocèse de Mantoue, la Fondation Monuments Men et l’ICCROM.

L’objectif de cette exposition est de partager des images puissantes et significatives d’un patrimoine dont nous pouvons être fier. Un patrimoine culturel souvent endommagé par les guerres, comme celle en Syrie, mais également par les tremblements de terre, les inondations et tous ces événements soudains qui imposent les assauts du temps avec une telle férocité. Comment oublier les inondations de Florence en 1966 et l’armée de ceux appelés les ‘’Anges de la boue’’, ces volontaires qui ont répondu à l’appel fait pour sauver le patrimoine de la ville ? Ou encore les destructions causées par les hommes et qui ont été tout autant destructrices que les catastrophes naturelles ? Et il y a également les destructions héritées des guerres passées. Lire suite…


De nouveaux locaux pour l’ICCROM

janvier 12, 2016

New ICCROM PremisesLe Ministre italien du patrimoine culturel et du tourisme, M. Dario Franceschini, a annoncé la semaine dernière l’approbation d’un programme d’investissement de 300 millions d’euros sur trois ans pour la protection du patrimoine culturel, qui inclura l’allocation de 2,5 millions d’euros à l’achèvement des travaux de restauration du complexe monumental de San Francesco a Ripa, qui accueillera le nouveau siège de l’ICCROM.

« Cet investissement de 300 millions d’euros dans 241 interventions réparties à travers toute l’Italie confirme que la culture a retrouvé sa place centrale au sein de la politique nationale », selon M. Franceschini. « De l’art à l’archéologie, des bibliothèques aux archives, des musées à l’excellence de la restauration, il n’est pas un seul secteur du patrimoine culturel qui ne recevra une aide significative en termes financiers et politiques de la part de ce gouvernement ».

Cet engagement envers l’ICCROM reflète bien l’importance que l’Italie accorde aux initiatives internationales en faveur de la protection du patrimoine culturel, un engagement qui n’a cessé de se renforcer au cours de ces 60 dernières années, depuis l’établissement de l’ICCROM sur le territoire italien.

Voir aussi :


Les soixante ans de l’Italie à l’ONU et la contribution de l’ICCROM

décembre 23, 2015

farnesina_porte-2015Le 16 décembre, l’ICCROM était invité à participer à la dernière édition des Farnesina Porte Aperte, initiative dans le cadre de laquelle le Ministère italien des Affaires étrangères (MAECI) ouvre ses portes au public. Cet événement visait à célébrer le 60ème anniversaire de l’adhésion de l’Italie à l’Organisation des Nations Unies. Organisé par l’Unité de l’Analyse, de la Planification, et de la Documentation diplomatique historique du Ministère, le programme était divisé en différentes sessions thématiques. L’ICCROM a été sollicité en vue d’apporter sa contribution à une session consacrée à la coopération culturelle.

L’adhésion de l’Italie à l’ONU coïncide avec la période au cours de laquelle les pays se sont réunis pour créer ce qui est devenu aujourd’hui l’ICCROM, établissant le siège de l’institution à Rome. Lire suite…


Visite à l’ICCROM du Ministre de la culture italien

novembre 27, 2015

Hon. Dario Franceschini

Le 26 novembre, Stefano De Caro, Directeur général de l’ICCROM, a reçu la visite de l’Honorable Dario Franceschini, le Ministre italien du patrimoine culturel et du tourisme (Ministro dei Beni e delle Attività Culturali e del Turismo, ou MiBACT). La visite du Ministre à l’ICCROM a eu lieu une semaine après qu’il ait évoqué devant l’Assemblée générale de l’organisation le rôle de l’Italie et de la communauté internationale dans la préservation du patrimoine en tant qu’outil du développement social et de la coexistence pacifique entre les cultures. Son discours a reconnu l’importance du rôle tenu par l’ICCROM en matière de formation et de protection du patrimoine, en particulier dans les zones touchées par des crises. Lire suite…