Fin du 4e forum annuel ICCROM-CHA à Pékin

janvier 10, 2017

Fourth ICCROM-CHA Annual Forum concluded in BeijingLe quatrième forum annuel de l’ICCROM-CHA s’est achevé le 9 décembre 2016 à l’Université Tsinghua de Pékin. Organisé depuis 2013, il s’appuie sur la collaboration et le soutien financier de l’Administration du patrimoine culturel (CHA) de la République de Corée.

Le forum annuel entend étudier, effectuer des recherches et débattre de thèmes clés liés à la région asiatique comme à la conservation et la gestion efficaces du patrimoine. Ces débats devraient aboutir à la formulation de notes d’orientation et/ou principes relatifs aux thèmes susmentionnés, dans le but de conserver et gérer plus efficacement le patrimoine. Le forum devrait également contribuer aux efforts de renforcement des capacités dans la région.

Depuis 2013, les thèmes suivants ont été abordés dans le cadre du forum annuel :

  • 2013 – Le patrimoine bouddhiste en Asie : Conserver le Sacré (forum tenu à Séoul, République de Corée) ;
  • 2014 – L’authenticité dans le contexte asiatique (forum organisé au Sri Lanka) ;
  • 2015 – L’applicabilité et l’adaptabilité des systèmes de connaissances traditionnelles en conservation et gestion du patrimoine en Asie (forum tenu en Thaïlande).

Les politiques nationales de conservation constituaient le thème retenu au titre du quatrième forum qui vient de s’achever. Les politiques nationales de conservation varient d’un pays à l’autre. Guidées par la législation patrimoniale, elles sont généralement mises en œuvre par les agences nationales du patrimoine. La plupart de ces politiques s’inspirent des principes induits par un discours axé sur la conservation moderne. La législation s’est quant à elle développée sous l’influence des administrations coloniales ou des lois mises en place dans le monde occidental. Certains pays peuvent cependant se réclamer de l’élaboration de leurs propres principes et pratiques de conservation, dans le cadre d’une continuation des pratiques traditionnelles, ou en réponse aux besoins contemporains.

Le quatrième forum annuel visait à étudier différents types de politiques nationales en matière de conservation, notamment la législation qui les encadre dans la région asiatique, tout en les comparant afin d’identifier les lacunes à combler dans les années à venir.

Fourth ICCROM-CHA Annual Forum concluded in BeijingVingt-sept professionnels issus de 15 pays de la région sont intervenus au cours du forum qui s’est tenu les 6 et 7 décembre 2016 à l’Université Tsinghua. Leurs présentations ont abordé le contexte historique de leurs pays respectifs ainsi que l’état actuel des politiques de conservation. Seul un ou deux pays disposaient de textes spécifiques décrivant les politiques de conservation. Tous les pays étaient cependant dotés d’une législation visant à orienter les politiques, principes et pratiques de conservation présentés et examinés.

En outre, le rôle des agences du patrimoine nationales, régionales et internationales ainsi que la manière dont ces dernières contribuent à l’élaboration des politiques nationales ont été étudiés. Les organismes représentés étaient l’ICCROM, l’ICOMOS, le WHITRAP, l’ACCU Nara, le SPAFA et l’INTACH.

Les participants ont également eu l’opportunité de visiter le Musée du Palais et la Grande Muraille.

Le forum s’est achevé par une séance publique, et notamment par l’allocution du vice-président du conseil de l’Université Tsinghua, ainsi que trois présentations générales dont les thèmes étaient :

  • La législation et les systèmes juridiques de conservation du patrimoine chinois, par M. Liu Shuguang, Directeur adjoint de la SACH ;
  • De l’art des bâtiments, des paysages urbains et ruraux au projet actuel « Patrimoine japonais », par M. Nobuko Inaba ;
  • Le paradigme du développement durable dans la gestion du patrimoine, par Gamini Wijesuriya.

Les allocutions de clôture ont été prononcées par M. Mun Gyeonggyu de la CHA de la République de Corée, M. Liu Shuguang de la SACH, M. Du Yue de la Commission nationale chinoise pour l’UNESCO, et M. Joseph King de l’ICCROM.

Le forum a été financé par l’Université Tsinghua dont le directeur, M. Lu Zhou, est lauréat du Prix 2013 de l’ICCROM. Des membres de son université, également anciens participants des cours de l’ICCROM, ont présenté leurs travaux. La SACH a apporté son plein appui pour faire du forum annuel un succès, ce grâce aux présentations faites au cours des cérémonies d’ouverture et de clôture, associées à une allocution liminaire dans le cadre de la séance publique.

États membres représentés :

Australie, Chine, Inde, Japon, Malaisie, Mongolie, Népal, Nouvelle-Zélande, Pakistan, Philippines, République de Corée, Sri Lanka, Thaïlande, Viêt Nam

Instituts

ICCROM, ICOMOS, WHITRAP, ACCU Nara, SPAFA et INTACH

VOIR ÉGALEMENT :

Promouvoir les approches de conservation centrées sur les personnes : le patrimoine vivant

Forum ICCROM-CHA sur l’authenticité dans le contexte asiatique

En plus Coopération | Étiquettes :

Comments are closed.