Gestion et suivi des sites du patrimoine mondial en Chine

août 30, 2017

Management and Monitoring of World Heritage Sites in China

Cours sur la gestion et le suivi des sites du patrimoine mondial avec une attention spéciale portée à la Chine, 14-25 août 2017

Management and Monitoring of World Heritage Sites in ChinaLe paysage culturel des rizières en terrasse des Hani de Honghe, en Chine, vient d’accueillir le Cours sur la gestion et le suivi des sites du patrimoine mondial avec référence spéciale à la Chine. Dix-neuf participants issus de dix pays ont assisté à cette formation de dix jours qui visait à leur présenter les diverses approches, tendances et réflexions actuelles en matière de gestion des biens culturels du patrimoine mondial, avec un accent particulier mis sur le suivi.

Les rizières en terrasse des Hani de Honghe, dans la région du Yunnan, en Chine, sont le lieu de vie des Hani, une ethnie ayant préservé ce paysage agricole millénaire au fil des siècles. La formation était basée sur un programme intensif combinant théorie et pratique, au moyen de conférences, d’études de cas et d’exercices pratiques interactifs axés sur la gestion de cet important paysage culturel.

Le Directeur adjoint du CACH (Académie chinoise pour le patrimoine culturel), M. Qiao Yunfei, s’est exprimé le 15 août 2017 dans le cadre de l’inauguration officielle du cours. Parmi les autres intervenants se trouvaient notamment M. He Aihong, magistrat du district de Yuanyang, M. Xie Bing, Directeur du service des affaires extérieures du SACH (Administration d’État du patrimoine culturel) et M. Gamini Wijesuriya, Responsable de projet au sein de l’Unité Sites de l’ICCROM.

Management and Monitoring of World Heritage Sites in ChinaLa formation a porté sur les points suivants :

  • Contexte international en termes de conservation : tendances et approches actuelles en matière de planification et de gestion des sites du patrimoine ;
  • Gestion des biens du patrimoine mondial ;
  • Réussites, défis et stratégies liés à la protection des sites du patrimoine mondial en Chine ;
  • Suivi :
    • Exigences en matière de suivi dans le cadre de la Convention du patrimoine mondial ;
    • Processus de suivi réactif et rapport sur l’état de conservation (SOC) ;
    • Rapport périodique ;
    • Suivi au niveau des sites avec un accent mis sur des paysages plus vastes ;
    • Dispositifs et techniques de suivi.
  • Suivi du patrimoine mondial en Chine avec des études de cas.

La formation a été organisée par l’ICCROM et le CACH sur invitation de l’Administration d’État du patrimoine culturel (SACH) et s’est adressée aux professionnels du secteur des biens classés au patrimoine mondial en Chine. Toutefois, un groupe de participants internationaux sélectionnés par l’ICCROM et subventionnés par la SACH y ont également assisté.

Ce cours fait suite à deux formations couronnées de succès sur la « gestion et le suivi des sites du patrimoine mondial avec une attention spéciale portée à la Chine », organisées et mises en œuvre en 2011 et 2016 sur invitation de la SACH.

États membres représentés : Afrique du Sud, Australie, Chine, Éthiopie, Géorgie, Iran, Malaisie, Pologne, Portugal, Suède, Tanzanie, Turquie

État non membre : Indonésie

Voir aussi :

En plus Coopération |

Comments are closed.