Conservation des collections de sons et d’images (SOIMA)

Les sons et images représentent une grande partie de la mémoire du monde et des informations englobant diverses cultures, langues, systèmes gouvernementaux, et expressions culturelles. Et pourtant, la majorité du patrimoine mondial audiovisuel du vingtième siècle risque d’être perdue. Avec la transition actuelle entre les formats analogiques et numériques, les institutions culturelles du monde entier rencontrent de graves difficultés liées au manque de connaissances, de compétences, et de ressources. Un grand nombre de collections de sons et d’images sont abritées dans des institutions qui ne sont pas spécialisées dans ce domaine, et qui ne disposent pas en conséquence des compétences ou du soutien nécessaire pour assurer la gestion et la préservation de ce type de collections.

A moins d’agir dès aujourd’hui, la plupart du patrimoine de sons et d’images du siècle dernier disparaitra.

En guise de réponse, l’ICCROM a mis au point un programme international baptisé SOIMA (Conservation des collections de sons et d’images), pour mettre en avant la formation en matière de conservation des professionnels en milieu de carrière responsables de la conservation et de l’archivage des collections de sons et d’images dans des institutions culturelles. Les activités proposées incluent la création de matériel didactique et de référence, la formation du personnel professionnel, et la promotion de la collaboration entre les professionnels des différents pays. L’accent est mis sur les collections audiovisuelles abritées par des institutions qui s’occupent avant tout de matériel non audiovisuel (bibliothèques, musées, archives, centres culturels etc.).

Voir aussi :

Comments are closed.