Placer les personnes au cœur de la conservation de la nature et de la culture

octobre 23, 2017

Cours sur la promotion des approches de conservation centrées sur les personnes, 10-20 octobre 2017

 

Promoting People-Centred Approaches

 

People-Centred Approaches 2017En sillonnant l’Italie, de Naples à Rome en passant par Trente, 22 participants se sont penchés sur le défi visant à remettre les personnes au cœur de la conservation. Le but de la formation sur les approches axées sur les personnes (PCA) est de renforcer la compréhension, de la part des professionnels, des communautés en tant qu’élément central de la gestion du patrimoine, assurant ainsi au patrimoine naturel et culturel un rôle dynamique et mutuellement bénéfique au sein de la société d’aujourd’hui et ce, pendant longtemps encore.

Ce cours a également offert l’opportunité de créer un forum permettant aux participants de faire part de leurs expériences dans les secteurs du patrimoine culturel et naturel à la fois, d’apprendre les uns des autres, mais aussi d’autres professionnels activement engagés envers le patrimoine et auprès de communautés. Au cours des deux semaines de formation, ils ont bénéficié d’un riche programme de conférences, de sessions interactives sur le partage d’expériences, de visites de sites et d’exercices pratiques basés sur des études de cas tirés de la vie réelle. Les visites comprenaient différents biens du patrimoine mondial, y compris les « zones archéologiques de Pompéi, Herculanum et Torre Annunziata », les « Dolomites » et les « sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes », ainsi que les « Alpes de Ledro et Judicaria » et les réserves de biosphère de « Somma-Vesuvio et Miglio d’Oro », en plus du musée MuSe.

Au cours de la dernière session, les participants ont partagé leur analyse d’une série d’études de cas, formulant des recommandations pour soutenir des approches réussies centrées sur les personnes et en les adaptant à d’autres patrimoines. Un participant a évoqué l’expérience globale acquise dans le cadre du cours en déclarant : « Je vais certainement changer ma manière de pratiquer la conservation […] Je commencerai à réfléchir sur la façon dont la conservation et le patrimoine peuvent contribuer à autonomiser les personnes, d’un point de vue à la fois économique et social. »

PCA_course_2017_3Ce cours, qui en est à sa troisième édition, a récemment été intégré dans le nouveau programme Leadership du patrimoine mondial mis en place en réponse aux préoccupations croissantes relatives à l’écart existant entre la nature et la culture. Le programme Leadership du patrimoine mondial est offert par l’UICN et l’ICCROM, en collaboration avec l’ICOMOS, et le Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO, ainsi que d’autres organismes, et il est élaboré avec l’appui, notamment, du Ministère norvégien de l’environnement. Ce programme mettra l’accent sur la promotion du lien nature-culture-communautés dans la gestion de sites du patrimoine et s’attachera à garantir au patrimoine un rôle plus dynamique dans un contexte plus large de développement durable.

Partenaires :

En collaboration avec : Herculaneum Conservation Project, MuSe, Museo delle Palafitte del Lago di Ledro, Parco Archeologico di Ercolano, Provincia Autonoma di Trento, Trento School of Management, UNESCO Dolomites Foundation.

États membres représentés : Allemagne, Afrique du Sud, Brésil, Chine, Égypte, États-Unis, Finlande, Géorgie, Grèce, Inde, Iran, Italie, Mauritanie, Mexique, Norvège, Portugal, Roumanie, Sri Lanka, Tanzanie, Turquie, Zambie

VOIR ÉGALEMENT :

En plus Formation | Étiquettes :

Comments are closed.