Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Préservation et restauration des…

Préservation et restauration des structures en bois

Début:
Fin:
Date limite d'inscription:

Formation 2017 dédiée à la protection du patrimoine culturel dans la région Asie-Pacifique : préservation et restauration des structures en bois

Wooden structures

Lieu : Office de coopération sur la protection du patrimoine culturel, Centre culturel Asie-Pacifique de l’UNESCO (Préfecture de Nara. Bureau général de Nara, 757 Horen-cho, Nara, Japon) et institutions de recherches liées.

Organisateurs (liste provisoire)
Cette formation est organisée conjointement par l’Agence japonaise des affaires culturelles de Bunkacho ; le Centre culturel Asie-Pacifique pour l’UNESCO (ACCU) ; le Centre International d’études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM) ; et l’Institut national de recherche pour les biens culturels [Tokyo et Nara]. Les autres organisateurs participant à la formation sont l’Association japonaise pour la conservation des monuments architecturaux (JACAM), le Consortium japonais pour la coopération internationale en matière de patrimoine culturel (JCIC-Heritage) sous l’égide de la Commission nationale japonaise pour l’UNESCO, le Gouvernement de la préfecture de Nara et le Gouvernement de la ville de Nara.

Contexte
Il existe plusieurs formes de patrimoine culturel dans la région Asie-Pacifique, y compris les structures en bois, lesquelles sont considérées comme étant globalement de grande valeur. Afin de préserver cet important patrimoine culturel pour les générations futures, les professionnels du patrimoine doivent procéder à des recherches, analyses et prises de mesures de conservation appropriées. Le bureau de l’ACCU de Nara, en partenariat avec l’ICCROM et Bunkacho, organise depuis l’an 2000 des formations sur le sujet, avec pour objectif de renforcer les compétences des professionnels de la protection du patrimoine culturel dans la région Asie-Pacifique. Cette formation vise à fournir aux participants les méthodes et techniques les plus avancées en matière d’analyse, de préservation, de restauration et de gestion des structures en bois.

Objectifs
La formation a pour objectif d’apporter aux participants :

  • une connaissance des techniques basée sur les compétences en matière d’enregistrement, de documentation et d’analyse des structures en bois ;
  • une connaissance des techniques fondée sur les compétences en matière de préservation et restauration des structures en bois ;
  • une connaissance des techniques basée sur les compétences nécessaires à l’entretien, l’utilisation et la gestion des risques liés aux structures en bois ;
  • une connaissance des principes et méthodologies en matière de protection des structures en bois ;
  • une occasion de partager les expériences et d’établir des réseaux locaux.

Programme de formation

Voir le calendrier provisoire

Présentations et débats :

  • Présentation de la situation actuelle dans le domaine de la préservation et de la restauration des structures en bois dans chaque pays et échange de points de vue
  • Débat portant sur la théorie et la pratique dans le domaine de la conservation du patrimoine
  • Synthèse des sessions de formation

Conférences :

  • Introduction aux structures en bois de la région Asie-Pacifique
  • Théorie et pratique dans le domaine de la conservation du patrimoine culturel
  • Systèmes de protection du patrimoine culturel au Japon
  • Politiques de restauration des structures en bois au Japon

Séances de travail et études sur site :

  • Travaux pratiques portant sur la documentation des structures en bois
  • Étude des dégâts/dégradations et restauration des structures en bois
  • Études des surfaces peintes et planification de la restauration des peintures
  • Études sur site de la restauration des structures en bois
  • Études sur site de la préservation/restauration, la gestion/utilisation des structures en bois

 

Langue
L’anglais sera la langue de travail tout au long de la formation.

Participants
La formation est offerte aux participants des 42 pays suivants, signataires de la Convention du patrimoine mondial de l’UNESCO de la région Asie-Pacifique :

Afghanistan, Australie, Bangladesh, Bhoutan, Brunéi Darussalam, Cambodge, Chine, Îles Cook, Fidji, Inde, Indonésie, Iran, Kazakhstan, Kiribati, République du Kirghizistan, R.D.P. Lao, Malaisie, Maldives, Îles Marshall, États fédérés de Micronésie, Mongolie, Birmanie, Népal, Nouvelle-Zélande, Niue, Pakistan, République des Palaos, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Philippines, République de Corée, Samoa, Singapour, Îles Salomon, Sri Lanka, Tadjikistan, Thaïlande, Timor-Leste, Tonga, Turkménistan, Ouzbékistan, Vanuatu et Vietnam.

Le soutien de la Commission nationale pour l’UNESCO est requis pour l’inscription. Les participants doivent :

  • être des professionnels âgés de moins de 45 ans à la date du 29 août 2017, investis dans la préservation et la restauration des structures en bois et capables d’utiliser de façon efficace les résultats de la formation à leur retour dans leur pays d’origine ;
  • bien maîtriser l’anglais, sachant qu’ils doivent faire des présentations et rédiger des rapports dans cette langue ;
  • assister à l’ensemble de la formation ;
  • être en bonne santé et capable de participer au programme de formation ;
  • soumettre l’ensemble des documents demandés (listés ci-dessous) dans les délais impartis ;
  • être en mesure de continuer à échanger des informations et à interagir avec l’ACCU après leur retour dans leur pays d’origine ;
  • ne pas avoir participé à d’autres formations relatives à la Protection du patrimoine culturel dans la région Asie-Pacifique ; préservation et restauration des structures en bois organisées par le bureau de l’ACCU de Nara.

Inscription
Les personnes intéressées par la formation sont invitées à faire parvenir leur candidature, accompagnée des documents indiqués, par courriel ou par voie postale, à l’adresse indiquée ci-dessous, avant le 9 juin 2017.

Les documents nécessaires à l’inscription sont les suivants :

  • Formulaire d’inscription (Formulaire 1). Voir les Indications concernant l’inscription. Joindre une copie du passeport s’il est en cours de validité à la date du 29 août 2017. Ceci n’étant pas nécessaire si le candidat ne dispose pas d’un passeport au moment de l’inscription.
  • Un rapport détaillant les réalisations et implications du candidat dans le secteur de la conservation des structures en bois. Le candidat doit le rédiger lui-même et indiquer :
  • les raisons de sa candidature ;
  • un résumé du travail réalisé lié à la préservation/restauration des structures en bois auquel il a pris part ;
  • la façon selon laquelle il compte utiliser et développer les résultats de la formation dans son pays d’origine.

Ce rapport ne doit pas dépasser 5 pages au format A4. Il sera prépondérant dans la sélection des participants.

(3) Une lettre de recommandation de NATCOM.

(4) Une lettre de recommandation émanant du directeur de l’institution au sein de laquelle évolue le candidat (Annexe 1).

(5) Un document indiquant le niveau de maîtrise de l’anglais du candidat, s’il est en possession d’un tel document au moment de la sélection. Il n’est pas nécessaire de le joindre si le candidat n’en dispose pas.

Seules les candidatures complètes rassemblant tous les documents nécessaires seront prises en considération.

Notification des résultats de la sélection
Après discussion avec les autres organisateurs, le bureau de l’ACCU de Nara sélectionnera 16 personnes parmi les candidats (en principe un participant par pays). Nous aviserons les personnes sélectionnées des résultats fin juillet, en même temps que chaque commission nationale de l’UNESCO.

Certificat d’accomplissement
Les participants qui soumettront un mémoire final obtiendront un certificat qui sanctionnera la fin de la formation.

Frais
Le bureau de l’ACCU de Nara couvrira les frais engendrés par la formation, ce de la façon suivante :

(1) Frais inhérents aux déplacements :

Un billet aller-retour en classe économique entre l’aéroport international le plus proche de leur résidence et l’aéroport international de Kansai sera remis à chacun des participants (à l’exception de ceux en provenance d’Australie, de Brunéi, de Nouvelle-Zélande, de la République de Corée et de Singapour), ainsi que le montant des frais de transfert entre l’aéroport international de Kansai et l’hôtel à Nara (Hôtel Fujita Nara : 47-1 Shimosanjo-cho, Nara City, Nara).

(2) Frais de séjour :

Les participants recevront en principe, et selon les règlements du bureau de l’ACCU de Nara, de quoi couvrir leurs frais de séjour liés à la formation, c’est-à-dire du lundi 28 août au vendredi 29 septembre 2017. Les dispositions en matière d’hébergement (une chambre simple) pendant la formation seront prises par le bureau de l’ACCU de Nara. Au cas où un participant aurait besoin d’un hébergement à l’aller ou au retour vers ou à partir du Japon, pour une raison indépendante de sa volonté (telle qu’une demande de visa ou des liaisons aériennes limitées), le bureau de l’ACCU de Nara couvrira les dépenses correspondantes.

(3) Divers :

Les participants prendront en charge les frais de visa.

Secrétariat
Faire parvenir les candidatures à l’adresse suivante :

Office de coopération pour la protection du patrimoine culturel

Centre culturel Asie-Pacifique de l’UNESCO (Bureau de l’ACCA de Nara)

Préfecture de Nara. Bureau général de Nara,

757 Horen-cho, Nara 630-8113 JAPON

Tél : +81-(0)742-20-5001

Fax : +81-(0)742-20-5701

Courriel : nara@accu.or.jp

Date limite des inscriptions : le 9 juin 2017