Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels

RE-ORG News

Where do heritage professionals look for when they are in need of advice on preventive conservation? How do they update their knowledge?

Les collections royales de Madagascar sont de nouveau à l'honneur, grâce à un projet de conservation préventive financé par le gouvernement du Japon. Quatre-vingts pour cent des collections du palais royal de Madagascar ont été détruites dans l'incendie dévastateur du complexe muséal Rova d'Antanananarivo, en 1995.

Le 6 novembre dernier, le directeur du Musée ethnographique de Zagreb, Goranka Horjan, a accueilli 26 professionnels de musées pour un atelier RE-ORG de deux semaines dans les aires d’entreposage du musée national. Les participants, dont 21 sont issus de musées croates et 5 de musées slovènes, réorganisent actuellement 24 entrepôts du musée national sur une période de dix jours ouvrables.

Le premier atelier de RE-ORG jamais tenu en Afrique a eu lieu au musée national de Jos, au Nigeria, en mai 2017. À l’issue de cet atelier, les participants de 12 musées venus des quatre coins du Nigeria sont retournés auprès de leur organisme pour mettre à jour et en œuvre leurs plans de réorganisation, en utilisant l’approche RE-ORG pour aborder les problèmes liés à l’encombrement d’objets et aux conditions inadéquates de stockage.

Le lendemain d’une célébration impressionnante de la journée internationale du Musée, des professionnels nigérians arrivant de dix musées nationaux et deux musées universitaires se sont retrouvés à Jos pour participer à un atelier RE-ORG de deux semaines au Musée. Cette activité est l’élément central du programme RE-ORG NIGERIA, une initiative conjointe de la Commission nationale pour les musées et les monuments, l’Université Ahmadu Bello et l’ICCROM, généreusement financée par Le Fonds des Ambassadeurs américains pour la préservation culturelle.

Le 13 mars dernier, plus de 200 professionnels chiliens du patrimoine ont assisté à une conférence publique de Gaël de Guichen sur le thème Los depósitos: lugar prioritario para animar los museos (Les réserves – un lieu prioritaire pour dynamiser les musées), au CNCR – Centro Nacional de Conservación y Restauración, à Santiago (au Chili). Cet événement a marqué le lancement de la stratégie RE-ORG chilienne, laquelle sera pleinement mise en œuvre entre 2017 et 2019. RE-ORG Chili est une initiative de la DIBAM – la Direction des bibliothèques, archives et musées – et du CNCR.

L’Ambassadeur des États-Unis au Nigeria, M. W. Stuart Symington, a accordé une subvention de 116 000 dollars des États-Unis pour lancer RE-ORG Nigeria, dans le cadre d’un partenariat entre l’ICCROM, la Commission nationale nigériane pour les musées et les monuments et l’Université Ahmadu Bello à Zaria.

Il s’agit d’un constat international : les collections conservées en réserve sont en danger. RE-ORG International est une initiative qui a pour but d’assister les petits musées, les bibliothèques et les centres d’archives dans la réorganisation de leurs réserves, afin d’améliorer l’accessibilité de leurs collections ainsi que leur conservation sur le long terme.

L’enquête conduite par l’ICCROM en 2010 a révélé que 60% des collections muséales sont gravement menacées par les mauvaises conditions d’entreposage et l’entassement des objets dans les réserves. Tout de suite après les résultats de cette enquête, l’ICCROM a procédé au développement de la méthodologie RE-ORG, en partenariat avec l’UNESCO.

Conformément à la résolution adoptée en 2011 par les États membres de l’ICCROM sur la réorganisation des réserves des musées, l’ICCROM a lancé en 2013 un vaste appel à partenariats afin de mettre en œuvre des projets RE-ORG dans le monde entier. Plus de 40 États membres ayant manifesté leur intérêt envers cette initiative, des activités ad hoc sont actuellement développées au niveau national et régional.