Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Nouvelles de la Sciences du patrimoine

Nouvelles de la Sciences du patrimoine

L'ICCROM et ses partenaires en Ukraine lancent un appel à contributions en vue de la Conférence scientifique et pratique internationale axée sur la « Restauration des monuments architecturaux dans des conditions de niveau élevé des eaux souterraines et d'humidité intérieure accrue » qui aura lieu les 24-25 octobre 2019 à la Réserve nationale historique et culturelle de Kiev-Petchersk.

Cette enquête est réalisée dans le cadre du projet APACHE*, un nouveau projet de recherche de l'UE visant à développer des solutions en matière de conservation préventive efficaces et abordables pour les objets exposés et stockés.

Une composante importante du travail de l'ICCROM consiste à suivre et partager les nouvelles découvertes scientifiques et identifier les lacunes en matière de connaissances. En suivant les développements et soulignant les problèmes clés dans le domaine de la recherche, l'ICCROM vise à stimuler l'analyse et le débat dans le but d'améliorer la capacité du secteur à répondre aux besoins d’aujourd’hui, ainsi qu’aux défis de demain.

Cette courte vidéo offre un aperçu de la collection d'échantillons Mora de l'ICCROM, permettant ainsi de partager avec vous les résultats d'un nouveau projet lancé début 2018 et voir l'équipe du projet à l'œuvre.

Le patrimoine culturel raconte notre histoire humaine. Essayez d'imaginer ce que serait notre vie sans celui-ci : nos villes sans musées, ni monuments, nos familles sans histoires, ni photographies anciennes…

La recherche est un processus communicatif. Sa valeur est renforcée par l’échange de savoir et par l’application pratique. Bien que l’impact ait toujours constitué sa motivation fondamentale, il n’est pas aisé de planifier une recherche susceptible d’avoir un impact au-delà des limites de l’Université. Cela exige du temps, des efforts et un milieu de travail favorable.

L’attestation de résultats est hautement prioritaire dans de nombreux domaines – en particulier pour ceux qui dépendent de levées de fonds et d’appuis publics conséquents pour survivre. Ces dernières années, les activités menées en ce sens ont été multipliées dans le contexte de la culture et du patrimoine culturel. Toutefois, si l’importance de l’évaluation des résultats et des impacts est de plus en plus reconnue, les difficultés sont également nombreuses en ce qui concerne l’établissement de libellés, de méthodes et de cadres communs.