Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Conservation et gestion des structures…

Conservation et gestion des structures en bois 2019

Début:
Fin:
Date limite d'inscription:
Lieu: Nara, Japon (Bureau ACCU de Nara, instituts de recherche connexes, chantier de restauration)

Preservation and Restoration of Wooden Structures 2019

Organisateurs

Cette formation est organisée conjointement par l'Agence japonaise pour les affaires culturelles de Bunkacho ; le Centre culturel Asie/Pacifique pour l'UNESCO (ACCU) ; le Centre International d'études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM) ; et l'Institut national de recherche pour les biens culturels [Tokyo et Nara], en collaboration avec l'Association japonaise pour la conservation des monuments architecturaux (JACAM), le Consortium japonais pour la coopération internationale en matière de patrimoine culturel (JCIC-Heritage), sous l'égide de la Commission nationale japonaise pour l'UNESCO, le Gouvernement de la préfecture de Nara et le Gouvernement de la ville de Nara.

Contexte

Il existe plusieurs formes de patrimoine culturel dans la région Asie-Pacifique, lesquelles sont considérées comme étant de grande valeur au niveau mondial. Afin de préserver cet important patrimoine culturel pour les générations futures, il est nécessaire de former des professionnels du patrimoine pour une recherche, une analyse et une conservation appropriées. Le bureau ACCU de Nara, en partenariat avec l'ICCROM et Bunkacho, organise depuis l'an 2000 des formations sur des thèmes spécifiques en vue de renforcer les compétences des professionnels impliqués dans la protection du patrimoine culturel de la région. Le programme de la 20ème formation de groupe est conçu pour de jeunes professionnels et comprend des connaissances et des techniques de base complètes dans les domaines de la recherche, de la conservation et de la gestion des structures en bois.

Objectifs

La formation a pour objectif d’apporter aux participants :

  • une connaissance des techniques basée sur les compétences en matière de documentation et d’analyse des structures en bois ;
  • une connaissance des techniques fondées sur les compétences en matière de préservation et restauration des structures en bois ;
  • une connaissance des principes et méthodologies en matière de conservation des structures en bois ;
  • une connaissance de la gestion des risques de catastrophe en ce qui concerne le patrimoine culturel ;
  • l'opportunité de partager leurs connaissances et leur expérience professionnelle dans le domaine de la protection du patrimoine et d’établir des réseaux avec les professionnels du patrimoine de la région.

Programme de formation

Preservation and Restoration of Wooden Structures 2019

Le programme du cours est conçu de manière à ce que les participants puissent avoir une vue d'ensemble du processus de recherche, de restauration et de conservation des structures en bois au Japon. Les experts de l'ICCROM donneront des conférences sur les principes et méthodologies internationaux relatifs à la conservation du patrimoine. Le cours se divise en cinq modules interconnectés, suivant la procédure de la pratique de conservation. Il comprend des conférences, des ateliers, des études sur site, des présentations et des débats. (Consulter le programme provisoire du cours.)

 Modules :

  1. Enjeux actuels et perspective globale de la conservation des structures en bois
  2. Systèmes de protection du patrimoine culturel au Japon
  3. Documentation relative aux structures en bois
  4. Restauration des structures en bois
  5. Gestion des structures en bois

Contenus

Conférences

  • Situation et enjeux actuels de la conservation architecturale dans la région Asie-Pacifique
  • Gestion des risques de catastrophes concernant le patrimoine culturel
  • Systèmes de protection du patrimoine culturel au Japon
  • Études de cas de conservation et de restauration dédiées aux structures en bois au Japon

Ateliers

  • Documentation relative aux structures en bois (dessin sur mesure, photographie)
  • Étude des dommages et de la détérioration des structures en bois

Études sur site

  • Chantiers de restauration spécifiques aux structures en bois
  • Études de cas relatives à la conservation des villes historiques

Présentations et débats

  • Présentations des rapports nationaux par les participants
  • Gestion centrée sur la communauté des villes historiques (discussion avec la population locale)
  • Discussions plénières

Langue de travail

L’anglais (avec interprétariat consécutif anglais-japonais)

Critères de sélection des participants

La formation est ouverte aux professionnels du patrimoine des 42 pays signataires de la Convention du patrimoine mondial de l'UNESCO dans la région Asie et Pacifique, recommandés par les Commissions nationales pour l'UNESCO (NATCOM)*. Le nombre maximum de participants est de 15 (en principe un participant par pays).

* Les commissions nationales pour l'UNESCO sont des organismes coopératifs nationaux dont le but est d'associer leurs organes gouvernementaux et non gouvernementaux dans les domaines de l'éducation, des sciences et de la communication au travail de l'Organisation. Elles sont établies par leurs gouvernements respectifs, conformément à l'article VII de l'Acte constitutif de l'UNESCO.  
 
Pays signataires :

Afghanistan, Australie, Bangladesh, Bhoutan, Brunéi Darussalam, Cambodge, Chine, Iles Cook, Fidji, Inde, Indonésie, Iran, Kazakhstan, Kiribati, République kirghize, République démocratique populaire lao, Malaisie, Maldives, Îles Marshall, Micronésie, Mongolie, Myanmar, Népal, Nouvelle-Zélande, Nioué, Ouzbékistan, Pakistan, Palaos, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Philippines, République de Corée, Samoa, Singapour, Îles Salomon, Sri Lanka, Tadjikistan, Thaïlande, Timor-Leste, Tonga, Turkménistan, Vanuatu et Viet Nam.

Les participants éligibles doivent :

  1. être de jeunes professionnels du patrimoine culturel, engagés dans le domaine de la conservation et de la gestion des structures en bois depuis 5 à 7 ans, actuellement impliqués dans la pratique de la conservation des sites du patrimoine, et en mesure d'utiliser efficacement les résultats de la formation une fois de retour dans leurs pays respectifs ;
  2. disposer d'un bon niveau en anglais. En tant que participants, ils seront invités à faire des présentations et rédiger des rapports en anglais ;
  3. justifier d’une bonne santé afin de pouvoir d'assister à l'intégralité de la formation ;
  4. continuer à échanger des informations et interagir avec l'ACCU une fois de retour dans leur pays d'origine ;
  5. ne pas avoir participé à la formation de groupe de l’ACCU dont le thème était « Préservation et restauration des structures en bois »  

Candidature

  1. Un formulaire de demande d’inscription  [Formulaire 1]   [Directive pour le formulaire de demande d’inscription] Joindre une copie du passeport, si le candidat dispose d'un passeport valide à la date de la candidature. Cela n'est pas nécessaire si le candidat n'a pas encore obtenu de passeport.  
  2. Une lettre de recommandation émanant de la direction de l'institution au sein de laquelle évolue le candidat [Formulaire 2]
  3. Un rapport succinct (2 pages) [Formulaire 3]. Il sera grandement pris en considération dans la sélection des participants. Ce document doit être rédigé par le candidat et décrire :
    1. les raisons de sa candidature ;
    2. un bref récapitulatif de son expérience en matière de conservation des structures en bois ;
    3. ses plans futurs quant à l’utilisation et au développement des résultats de la formation dans son pays.
  4. Une lettre de recommandation de la Commission nationale pour l'UNESCO (NATCOM). Étant donné que l'organisateur enverra l'annonce du cours à NATCOM dans les pays respectifs et demandera la recommandation de certains candidats, veuillez les contacter directement pour toute question.   
  5. Un document certifiant la maîtrise de l'anglais. Ce document peut servir de référence au cours du processus de sélection. Il n'est pas nécessaire de le joindre si le candidat n’en dispose pas actuellement.

Seules seront recevables les candidatures complètes accompagnées de tous les documents requis. Les lettres de recommandation de l'établissement et de la Commission nationale pour l'UNESCO (NATCOM) doivent comporter une signature manuscrite, être estampillées et téléchargées sous forme de copie scannée. Il est demandé de faire parvenir la fiche d'inscription à la fois en format Word et en format PDF.

L'organisateur répondra aux candidats qui feront parvenir directement les documents énumérés ci-dessus. Si l'accusé de réception n’était pas reçu une semaine plus tard, il faudrait nous contacter immédiatement.

Notification des résultats de la sélection

Après consultation des partenaires organisateurs, le bureau de l'ACCU de Nara sélectionnera 15 personnes parmi l’ensemble des candidats (en principe un participant par pays). Les personnes sélectionnées seront avisées des résultats fin juillet, en même temps que chaque Commission nationale de l'UNESCO.

La sélection finale se fera par entretien téléphonique. Les dates de l'entretien seront communiquées ultérieurement.

Attestation

Une attestation sera remise aux participants qui auront suivi de manière satisfaisante toutes les activités de la formation et fait une présentation finale.

Frais

L'organisateur prendra en charge les frais engendrés par la formation, comme suit :

  1. Frais de déplacement
    Les billets aller-retour entre l'aéroport international le plus proche de la résidence des participants et Nara seront prévus et fournis par l'organisateur. Les participants venant d'Australie, de Brunei, de Chine, de Nouvelle-Zélande, de République de Corée et de Singapour doivent prendre en charge leurs frais de voyage aller-retour et prévoir les billets pour et à partir de l'aéroport international de Kansai. L'organisateur organisera leur transfert entre l'aéroport et la ville de Nara.
  2. Frais de séjour
    Tous les participants recevront, en principe, de quoi couvrir leurs frais de séjour de base liés à la formation, conformément au règlement de l'ACCU de Nara.
  3. Hébergement
    Une chambre simple dans un hôtel de la ville de Nara sera mise à la disposition de chaque participant pendant la durée du cours. Si un hébergement sur le trajet à destination du Japon et/ou au départ du Japon, pour une raison indépendante de la volonté du participant (telle qu’une contrainte liée au visa ou des correspondances aériennes limitées), était nécessaire, l'organisateur prendra les dispositions nécessaires et couvrira de tels frais.

Les participants seront responsables des frais relatifs à la demande de visa et des dépenses liées aux voyage intérieurs dans leurs pays respectifs.

Secrétariat

Bureau de coopération pour la protection du patrimoine culturel

Centre culturel Asie/Pacifique pour l'UNESCO (ACCU)

Préfecture de Nara. Bureau général de Nara, 757 Horen-cho, Nara 630-8113 JAPON

Tél : +81-(0)742-20-5001

Fax : +81- (0) 742-20-5701

Courriel : nara@accu.or.jp