Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Communiqués de presse

Press releases

Connecter et inspirer les jeunes Africains au travers des perspectives offertes par leur riche patrimoine. Utiliser les technologies numériques, et notamment les médias sociaux, dans le but de promouvoir la sensibilisation au patrimoine culturel et de soutenir les industries créatives. Faire du patrimoine un atout économique de lutte contre la pauvreté et le chômage chez les jeunes. Ce ne sont là que quelques-unes des orientations potentielles abordées lors de la réunion des experts de l'ICCROM pour la conservation du patrimoine culturel en Afrique, qui s’est tenue à l'Académie égyptienne de Rome, du 9 au 11 janvier 2019.

Réunion d'experts de l'ICCROM pour la conservation du patrimoine culturel en Afrique auprès de l’Académie égyptienne de Rome, du 9 au 11 janvier 2019

Le cours de trois semaines, du 12 au 30 novembre, va former 21 professionnels provenant de 18 pays. Pour la première fois, le cours FAC se déroulera à la fois en anglais et en français. Il va comprendre un module spécial sur l’utilisation des premiers secours et de la récupération du patrimoine culturel dans le but de transformer les conflits. Huit conférenciers du Mali ont intégré l’équipe du cours.

En cette Année européenne du patrimoine culturel, un cours international sur « L'aide d'urgence au patrimoine culturel en temps de crise » sera organisé pour former des professionnels du monde entier à la protection du patrimoine culturel. La formation, qui aura lieu dans le Brabant, aux Pays-Bas, du 6 au 24 août 2018, comprendra des modules sur la prévention, l'évacuation en toute sécurité, tout comme la stabilisation et la protection du patrimoine culturel en péril.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Rome, Italie – La 30ème Assemblée générale du Centre international d’études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM), qui se tiendra à Rome du 29 novembre au 1er décembre, proposera une plateforme permettant d’encourager le dialogue sur les approches durables pour la reconstruction des villes historiques détruites ou détériorées.

Le 11 octobre 2015, S.A. Sheikh Sultan bin Mohammed Al Qasimi, membre du Conseil suprême et souverain de l’Emirat de Sharjah, a rencontré le Directeur général de l’ICCROM, M. Stefano De Caro, à Sharjah, aux Émirats arabes unis.

L’Infrastructure européenne de recherche pour les sciences du patrimoine (E-RIHS) est un projet paneuropéen visant à soutenir la recherche sur l’interprétation du patrimoine, la préservation, la documentation et la gestion.

Le 25 octobre 2017, l’Administration du patrimoine culturel de la République de Corée (CHA) et le Centre international d’études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM) ont signé un accord-cadre à Daejeon, en République de Corée. Celui-ci marque la deuxième phase de la collaboration lancée en 2012.

Au moment où les conflits et les catastrophes naturelles frappent de plus en plus durement le patrimoine culturel et les populations, l’ICCROM ouvrira sa 29ème Assemblée générale à Rome, du 18 au 20 novembre 2015.

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) et le Centre international d’études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM), ont signé le vendredi 13 octobre un accord de coopération en faveur de la lutte contre les menaces croissantes pour les biens culturels dans le monde.