Depuis 2010, l'ICCROM fournit une assistance technique lors d'urgences majeures ou complexes - celles classées comme urgences L2 et L3 par le Comité permanent inter-agences (IASC). L'assistance est fournie dans le cadre du programme FAR, et si nécessaire, avec le soutien d'autres programmes.

Le programme FAR dispose d'un réseau prêt à être déployé de plus de 500 secouristes culturels dans 83 pays, ainsi que de méthodologies testées sur le terrain et publiées pour sécuriser et récupérer le patrimoine matériel et immatériel en danger. Les critères d'intervention sont les suivants :

  • incidents impliquant des dommages substantiels au patrimoine culturel, dépassant largement les capacités de l'État membre touché ;
  • à la demande spécifique de l'État membre affecté ou d'une institution partenaire de l'ICCROM.

FAR Emergency Response

Types d'aide d'urgence offerts 

Types d'aide d'urgence offerts

Réponses fournies à ce jour

Countries

  • Haïti, 2010 – Formation en situation de crise et assistance à l'évaluation des dommages et des risques après l'événement. L'ICCROM a financé le temps de travail du personnel et les coûts de la mission ; le Smithsonian Institution a financé le coût de la formation.
  • Philippines, 2013 – Formation en situation de crise et assistance à l'évaluation des dommages et des risques après l'événement. L'ICCROM a financé le temps de travail du personnel et les coûts de la mission ; le Smithsonian Institution a financé le coût de la formation.
  • South Sudan, 2013 – Évaluation des dommages et des risques ainsi que le sauvetage d'urgence de la collection de documents des archives nationales du Soudan du Sud. Contribution et conseils techniques pour la récupération des archives après la guerre et la conception du nouveau bâtiment. Coûts supportés par l'UNESCO.
  • Syrie, 2013 – Une formation en ligne sur les opérations de premiers secours de la Direction générale des antiquités et des musées (DGAM) en collaboration avec ICOMOS-ICORP. L'ICCROM a fourni du temps de travail pour cette initiative.
  • Nepal, 2015–2016 – Aide au lancement d'une cartographie pour une première évaluation des dommages et des risques, formation en situation de crise pour le sauvetage et la stabilisation des structures et des collections, formation en situation de crise des bénévoles, planification de la reprise rapide, mécanismes de coordination pour la reprise après la catastrophe, et aide à la mise en place d'un modèle de travail pour des entrepôts temporaires visibles, accessibles aux visiteurs, pour assurer la continuité des activités des musées. L'ICCROM a reçu des fonds du Smithsonian Institution, du Fonds du Prince Claus et du gouvernement norvégien. Il a activé des fonds d'urgence jusqu'à 5000 euros pour soutenir les frais de mission du personnel et l'achat de fournitures d'urgence.
  • Myanmar, 2016 – Assistance à l'évaluation des dommages et des risques après le tremblement de terre sur le site de Bagan. Formation en situation de crise des membres de la communauté locale, des volontaires et du personnel du département d'archéologie pour les premiers soins systématiques et la stabilisation d'urgence des structures et des objets du temple. Sessions menées avec les communautés bouddhistes locales pour assurer la continuité du patrimoine immatériel. Les coûts de la mission du personnel et des ateliers ont été pris en charge par l'UNESCO ; l'ICCROM a pris en charge les frais de mission d'un expert en conservation des peintures murales.
  • Irak, 2017 – Formation conjointe à l'évaluation des dommages et des risques du personnel du département d'archéologie en collaboration avec le Smithsonian Cultural Heritage Rescue, après la libération de Mossoul. Frais de mission pris en charge par le Smithsonian.
  • Inde, 2018 – À la suite d'inondations massives dans le sud de l'Inde, l'ICCROM, en collaboration avec l'ICOMOS Inde, a lancé une cartographie d'évaluation des dommages et des risques, qui a ensuite été utilisée dans une évaluation des besoins post-catastrophe (PDNA) menée par le gouvernement. Formation en ligne et en présentiel de volontaires, organisée par le gouvernement local et des ONG en collaboration avec l'ICOMOS. L'ICCROM a activé des fonds d'urgence de 5  000 euros alloués dans le cadre du programme FAC (désormais FAR) pour soutenir les coûts de la mission et acheter des fournitures d'urgence.
  • Brésil, 2018 – Suite à une demande de l'Unité de préparation et de réponse aux situations d'urgence de l'UNESCO, le programme FAR a été invité à envoyer un représentant pour participer à l'évaluation des dommages et des risques sur place à la suite d'un incendie au Musée national d'histoire naturelle au Brésil.
  • Inde, 2020 – Après le super cyclone Amphan, qui a dévasté deux États de l'Inde et des sites du patrimoine mondial en Inde et au Bangladesh, l'ICCROM a aidé la National Disaster Response Force et les ONG locales à effectuer une évaluation rapide des besoins, ce qui a permis de fournir une assistance d'urgence aux porteurs de culture et au patrimoine naturel et culturel affecté.
  • Croatie, 2020 – Conseils et orientation en ligne pour les responsables de musées en Croatie dans le but d’aider à la prise de décision et à la mise en place d'une coordination inter-agences pour la réhabilitation des collections de musées et des bâtiments historiques touchés après le tremblement de terre. L'UNESCO et INTERCOM y ont collaboré.
  • Liban, 2020 – Conseils et directives en ligne pour l'évaluation des dommages et des risques, la stabilisation d'urgence des structures, la documentation d'urgence basée sur la technologie, le sauvetage et le stockage temporaire des collections touchées dans les musées et les bibliothèques. Petite subvention pour l'achat de fournitures d'urgence et de matériel de sécurité du bureau de Sharjah.