Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Nouvelles


Le feu représente un risque majeur, touchant les biens du patrimoine culturel dans le monde entier. Bien qu'ils puissent être considérés comme des « événements rares » du point de vue d'une seule institution, les grands incendies peuvent devenir monnaie courante lorsque l'on considère l'ensemble du patrimoine d'un pays. En outre, leur impact est généralement catastrophique, entraînant la perte totale ou quasi-totale du bien culturel concerné.

Dans le cadre du projet de conservation et de réhabilitation des musées d'Omdurman, d'El Obeid et de Nyala « Musées communautaires du Soudan occidental », l'ICCROM a organisé une série d'ateliers intitulés « Renforcer le rôle social et culturel des musées communautaires ». Le projet « musées communautaires du Soudan occidental » est financé par le Fonds de protection culturelle du British Council, en partenariat avec le département du Numérique, de la Culture, des Médias et du Sport du Royaume-Uni.

Cette année marque le 500ème anniversaire de la mort de Léonard de Vinci (1452-1519) qui, en réaction à l'observation de la nature, aurait écrit : « Il n'y a rien de tel que les déchets. » Le sous-produit d’une industrie doit devenir le point de départ d’une autre. Ses mots sont étrangement pertinents pour expliquer la compréhension de la consommation et de la production durables du monde moderne.

Les partenariats sont essentiels aux efforts de conservation du patrimoine, car la collaboration peut mobiliser divers types de capitaux (par exemple financiers, humains, sociaux, matériels) pour des activités telles que la collecte de fonds, la gestion, la recherche, la formation et la sensibilisation. En cas de catastrophe, des partenariats sont nécessaires pour coordonner les efforts d'intervention, et l'importance d'y inclure la conservation du patrimoine culturel est de plus en plus reconnue. L'ICCROM est particulièrement de plus en plus considéré comme un partenaire important, aussi bien pour tirer parti de son réseau afin d'accéder à l'expertise locale nécessaire que pour former les intervenants aux meilleures pratiques de gestion.

In today’s world, cultural heritage institutions must strive to be accountable, transparent and participatory, spending resources effectively while balancing needs of the community with those of the future.

L’ICCROM est bouleversé par l’incendie à la Cathédrale de Notre-Dame, et exprime ses sincères condoléances et sa solidarité aux Parisiens, au peuple français et à l’Église catholique dans ce moment tragique. C’est une perte patrimoniale immense pour le monde entier.

Le 11 avril 2019, la réunion annuelle des donateurs du Programme de leadership du patrimoine mondial s'est tenue au Ministère norvégien du climat et de l'environnement, à Oslo. Le Ministère norvégien du climat et de l'environnement a accueilli cette année la réunion des donateurs avec l'ICCROM, l'UICN et la Direction du Patrimoine culturel (Riksantikvaren).

En Septembre 2018, Alain Godonou, collaborateur de l'ICCROM de longue date, a été nommé Directeur du Programme Musées de l’Agence Nationale de promotion des Patrimoines et du Tourisme au Bénin (ANPT), rattachée à la Présidence de la République. Alain est un ancien élève du programme PREMA de l’ICCROM (Prévention dans les Musées Africains). En 2000 il a fondé l’École du Patrimoine Africain (EPA) à Porto Novo au Bénin, qu’il a dirigé jusqu’à sa nomination en 2010 comme Directeur des programmes culturels à l’UNESCO, puis comme représentant des Bureaux multipays au Gabon (Afrique Centrale), puis à Samoa (Pacifique).

L'ICCROM-Sharjah, en partenariat avec l’Institut de conservation Getty et la Direction générale des antiquités (DGA) du Liban, organise une école de terrain dédiée à la conservation des mosaïques in situ à Byblos, au Liban.

Les gestionnaires de sites du patrimoine mondial du monde entier sont invités à participer au Forum de cette année, qui vise à renforcer leur autonomisation sur la scène internationale. Les représentants de tous les biens naturels, culturels et mixtes du patrimoine mondial peuvent soumettre leur candidature. Le forum de cette année continuera d'être organisé conjointement avec le Programme UICN-ICCROM de leadership en matière de patrimoine mondial, pour répondre aux besoins de renforcement des capacités des gestionnaires de sites du monde entier.