Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Cours régional africain sur les…

Cours régional africain sur les personnes, la nature et la culture

Début:
Fin:
Date limite d'inscription:
Lieu: Mosi-oa-Tunya / Victoria Falls, Zambie

 

PNC18 Logos

 

 

Cours régional africain : Promotion des approches de conservation de la nature et de la culture centrées sur les personnes (PNC18)

 

Partenaires: IUCN, Ministère norvégien du changement climatique et de l'environnementt

En collaboration avec : le Fonds africain du patrimoine mondial, l’ICOMOS, le Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO, et la Commission nationale de conservation du patrimoine de la Zambie

Appel à participation : travaillez-vous avec des communautés et des sites du patrimoine en Afrique ?

African Regional Course on People, Nature and Culture

Nous recherchons 20 participants pour un cours régional africain portant sur la promotion des approches de conservation de la nature et de la culture centrées sur les personnes. Le cours s’adresse aux :

  • Professionnels du patrimoine issus des secteurs des patrimoines culturel et naturel, qu'ils travaillent sur un site du patrimoine spécifique ou à échelle régionale ou nationale.
  • Personnes impliquées dans la conservation et la gestion des patrimoines culturel et naturel tels que les décideurs et autres représentants d’institutions, d’organisations non gouvernementales, d’organisations caritatives, d’associations locales, de groupes communautaires, etc...
  • Personnes travaillant avec des groupes communautaires qui utilisent le patrimoine comme un bénéfice pour la société et/ou le patrimoine lui-même.

Les participants doivent pouvoir démontrer leur participation à des actions actuellement menées avec différentes communautés dans le cadre d’activités de gestion sur un site du patrimoine respectant des valeurs naturelles et culturelles. L'accent sera mis sur la sélection de participants chargés de biens du patrimoine mondial et/ou participant activement à des initiatives de renforcement des capacités afin d’améliorer les approches de conservation et de gestion du patrimoine.

Le cours a pour objectif de promouvoir l'acquisition et l'échange de connaissances. Il se présentera sous la forme d’un forum, permettant ainsi aux participants issus des secteurs des patrimoines culturel et naturel de partager leurs expériences, d’apprendre les uns des autres, mais également d'autres praticiens activement engagés auprès de communautés et du patrimoine, lesquels contribueront au cours en tant que personnes-ressources. La formation comportera des sessions interactives sur le partage d’expériences, des conférences, des visites de sites et des exercices pratiques basés sur des études de cas sur le terrain.

La langue de travail sera l'anglais.

 

Conception du cours

Cette formation vise à contribuer au nouveau changement de paradigme « allant de l’entretien du patrimoine à celui de la recherche du bien-être du patrimoine (à la fois naturel et culturel) et de la société dans son ensemble ». Son objectif est de renforcer la compréhension des personnes et des communautés en tant que composante essentielle de la gestion du patrimoine, parmi celles directement ou indirectement impliquées dans la gestion du patrimoine, assurant ainsi aux patrimoines naturel et culturel un rôle dynamique et mutuellement bénéfique au sein de la société d’aujourd’hui, et ce pour longtemps. Ceci découle du fait que l’on reconnaisse de plus en plus que les sites du patrimoine - qu'il s'agisse principalement de biens culturels ou naturels ou, comme cela est presque toujours le cas, d'un mélange des deux - sont entretenus, utilisés et appréciés par un vaste éventail d'acteurs. Les contributions à la gestion, à la conservation et à l'utilisation d'un site du patrimoine proviennent de diverses sources, mais principalement de professionnels du patrimoine, de décideurs au sein d’institutions, et de représentants de communautés et réseaux ; il peut donc s'avérer essentiel de travailler avec tous ces groupes, ce afin que la société et le patrimoine lui-même en bénéficient.

Un autre objectif de la formation est d'aborder la conservation des patrimoines naturel et culturel en tant que concepts interdépendants et reliés plutôt que comme deux domaines distincts, et de repenser les approches actuelles selon lesquelles gestion de la nature et gestion de la culture demeurent séparées. Le cours vise à promouvoir une gestion de qualité des biens du patrimoine mondial et d'autres sites du patrimoine, en comprenant ce qui à la fois lie et sépare nature et culture dans de nombreux systèmes de gestion du patrimoine, ce qui pose des défis politiques et institutionnels, ainsi que des complications au quotidien sur certains sites du patrimoine. L’on assiste à une prise de conscience accrue du fait que les attributs naturels contribuent à la résilience du patrimoine culturel, tout comme du fait que les menaces qui pèsent sur les attributs naturels contribuent à accroître les menaces sur la culture, et vice-versa. Il est essentiel que tous les intervenants concernés soient conscients des différents attributs et valeurs d’un site de patrimoine donné et collaborent en utilisant différentes approches et méthodes pour identifier et protéger diverses valeurs de manière globale.

Bien que le débat sur ces questions se poursuive depuis un certain temps, l'engagement des personnes demeure un véritable défi sur de nombreux site du patrimoine. L'établissement de liens entre la nature et la culture comporte également d’éventuels obstacles, les systèmes de protection institutionnelle et juridique ayant souvent été élaborés séparément. L’on assiste cependant à une prise de conscience croissante selon laquelle une approche centrée sur les personnes pour la conservation de la nature et de la culture, dans son ensemble, apporte des bénéfices reconnus au patrimoine, à ceux qui évoluent dans ce secteur et aux communautés. Bien qu'il n'existe pas de recette toute faite, de nombreux exemples peuvent être analysés afin de comprendre la variété des approches possibles et inspirer l'adaptation de ces approches ailleurs. Il existe également toute une variété d'outils et de méthodologies susceptibles d’être exploités afin de garantir une gestion efficace et une bonne gouvernance, tout en tenant compte des menaces potentielles et des possibilités d’accroissement des bénéfices. En effet, ce cours vise à rassembler les personnes impliquées dans la gestion et la conservation du patrimoine pour partager leurs expériences et apprendre les uns des autres, ce afin de faire avancer la pratique sur le terrain. Le patrimoine devrait être considéré comme l’élément ayant le potentiel de jouer un rôle actif au sein des communautés et capable d'apporter des bénéfices aux personnes, démontrant ainsi qu’il est significatif pour la société et obtenant le soutien de celle-ci pour son utilisation et sa protection sur le long terme.

 

Objectifs du cours et son contexte : le programme Leadership du patrimoine mondial

Ce nouveau cours phare « PNC18 (personnes, nature, culture) » du Programme Leadership du patrimoine mondial est apparu comme une réponse à la fois à une plus grande reconnaissance du rôle dynamique du patrimoine dans le développement durable et aux préoccupations croissantes quant au fossé existant entre nature et culture en matière de gestion du patrimoine. Il rassemble et s’appuie sur le succès de deux cours précédemment organisés par l’ICCROM, en partenariat avec l’UICN : « Les liens entre nature et culture dans la gestion des sites du patrimoine mondial » et « Approches axées sur les personnes : impliquer les communautés dans la conservation de la nature et de la culture. »

Ce cours vise à apporter aux participants les connaissances, les compétences et la sensibilisation nécessaires pour travailler avec des personnes et des valeurs diverses dans la gestion des sites du patrimoine, y compris le patrimoine mondial, mais également à promouvoir des réseaux à long terme pour une formation tout au long de la vie et le renforcement des capacités dans le secteur du patrimoine. De plus, les résultats de ce cours, ainsi que d'autres initiatives du Programme Leadership du patrimoine mondial, devraient contribuer à consolider les approches centrées sur les personnes et les liens nature-culture tout au long des processus du patrimoine mondial, étant donné que le patrimoine mondial a le potentiel d'être un catalyseur pour améliorer les cadres institutionnels et juridiques dans de nombreux États parties, avec des répercussions positives pour le patrimoine en général.

Le programme Leadership du patrimoine mondial est un programme de renforcement des capacités mis en œuvre par l'UICN et l'ICCROM, en collaboration avec l'ICOMOS, le Centre de l'UNESCO pour le patrimoine mondial et d'autres organisations, et est développé avec le soutien du Ministère norvégien du climat et de l'environnement ainsi que d'autres partenaires. Il met l'accent sur la promotion des liens entre les personnes, la nature et la culture dans la gestion des sites du patrimoine, et entend assurer au patrimoine un rôle plus dynamique, dans un développement durable plus large.

 

Frais de voyage, d’hébergement et de subsistance

Les frais de voyage aller/retour en Zambie des participants sont à leur propre charge. L’hébergement et les frais de subsistance seront en revanche pris en charge par les organisateurs. Les candidats sont fortement encouragés à solliciter un soutien financier auprès d’institutions gouvernementales, de leurs employeurs et des organismes de financement, et à informer l'ICCROM de tout financement obtenu ou de demande de financement en cours. En cas de besoin financier avéré, et en fonction des fonds provenant de sources extérieures disponibles au moment de la formation, un nombre limité de bourses visant à couvrir partiellement le voyage pourrait être accordé.

 

Pour postuler

Veuillez télécharger et remplir le Formulaire de demande d'inscription de l’ICCROM et l’envoyer dument rempli, accompagné d’un curriculum vitae professionnel (en anglais et d’au maximum 3 pages) à l’adresse électronique suivante : PNC18 (at) iccrom.org.

Seuls les ressortissants d'Afrique peuvent postuler à ce cours.