Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Aide d'urgence au patrimoine culturel…

Aide d'urgence au patrimoine culturel pour prévenir le trafic illicite en temps de crise

Preventing Illicit Trafficking in times of Crisis

Le Centre international d'études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM), par l'intermédiaire de son Bureau régional à Sharjah, EAU (ICCROM-Sharjah), s'associe à INTERPOL (Organisation internationale de police criminelle) pour organiser un cours international de formation sur « L'aide d'urgence au patrimoine culturel pour prévenir le trafic illicite en temps de crise ». Cette formation, qui bénéficie du soutien financier du gouvernement de Sharjah et de l'Office fédéral suisse de la culture, se déroule dans les locaux de l'ICCROM-Sharjah à Sharjah, aux Emirats arabes unis, du 8 au 19 décembre 2019.

Cette formation de deux semaines vise à renforcer la capacité des unités de police spécialisées à protéger les biens du patrimoine culturel contre les risques de dommages supplémentaires et de pillage en cas d'urgence. Elle mettra également l'accent sur diverses mesures préventives qui peuvent être prises pour réduire le risque de trafic illicite en temps normal.

Preventing Illicit Trafficking in times of Crisis

Zaki Aslan, Directeur régional de l'ICCROM-Sharjah déclare : « Compte tenu du nombre croissant de crimes internationaux liés au pillage et au trafic du patrimoine culturel et des biens culturels, en particulier dans les situations d'urgence, il est indispensable d'intégrer les méthodes d'aide d'urgence au patrimoine culturel aux services humanitaires existants fournis par les unités spécialisées de police et autres organismes de protection civile aux niveaux national et local. Ceci, bien sûr, devrait se faire en étroite collaboration avec les institutions culturelles. »

25 représentants des autorités de police nationales d'Europe, d'Amérique du Sud, d'Afrique, d'Asie et de la région arabe recevront une formation sur divers sujets, notamment l'évaluation, la récupération, l'évacuation et le stockage des objets du patrimoine culturel. Ils acquerront des compétences qui leur permettront d'évaluer les dommages, de coordonner des initiatives multisectorielles de première intervention et de sauvetage en cas d'urgence, ainsi que des compétences générales comme la communication et la négociation. Le cours bénéficiera également de l'expérience sur le terrain d'unités spécialisées dans l'application de la loi de divers pays.