Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Ingrid BROCK, architecte,1933-2020

Ingrid BROCK, architecte,1933-2020

Ingrid BROCK, 1933-2020

L'ICCROM vient d’apprendre le décès de son ancienne collaboratrice, Ingrid Brock, survenu le 11 mars 2020. Née le 25 septembre 1933 à Bartenstein, en Prusse orientale (Ostpreussen), à l'époque ville du nord de l'Allemagne assignée à la Pologne lors de la conférence de paix, en 1945. Ingrid Brock a étudié l'architecture et l'urbanisme en Allemagne, où elle a ensuite résidé. Au cours de l'année universitaire 1969-1970, elle a suivi le cours de spécialisation de l'ICCROM dédié à la conservation des monuments et des sites historiques (plus tard rebaptisé cours de conservation architecturale), conjointement organisé avec l'Université de Rome (La Sapienza). Pendant cette formation, elle a été initiée à la méthodologie de la conservation urbaine appliquée en pratique lors de visites de terrain à la Médina de Testour, en Tunisie, et à Korçula, en Dalmatie. De novembre 1970 à juin 1971, Ingrid Brock a été désignée comme assistante de ce cours, lequel a rassemblé des participants impliqués dans un projet de terrain de cinq semaines, dédié à l'analyse de la ville historique de Capoue, près de Naples. 

Compte tenu des délais impartis pendant le cours, l'ICCROM a conclu un autre accord avec la municipalité de Capoue afin d’examiner de plus près et synthétiser les résultats dans le but de clarifier les aspects méthodologiques et culturels du travail. Ingrid Brock, avec Paolo Giuliani et Cristian Moisescu, a été engagée pour cette deuxième phase de l'étude, laquelle a ensuite donné lieu à la publication de Il Centro Antico di Capua, Metodi di analisi per la pianificazione architettornico-urbanistico (« Le centre ancien de Capoue ; méthodes d'analyse pour l'architecture et l'urbanisme » ; Marsilio Editori, Padoue, 1973). 

Architect Ingrid BROCK, 1933-2020

Plus tard, en Allemagne, Ingrid Brock s'est principalement consacrée à la recherche et à l'enseignement et a aussi collaboré avec le Arbeitskreis für Theorie und Lehre der Denkmalpflege, à Bamberg. Elle a également gardé des contacts avec l'ICCROM. Ses publications comprennent des recherches sur le développement des politiques de conservation urbaine en Italie et en Allemagne. Elle a écrit sur la vieille ville de Korçula qu'elle avait déjà étudiée pendant le cours des années 1970, ainsi que sur les problèmes causés par les tremblements de terre en Ombrie, et sur la destruction et la reconstruction du patrimoine bâti à Dantzig et en Bosnie-Herzégovine. 

Dans les années 1970, lorsqu'Ingrid Brock a été initiée aux politiques de conservation, l'ICCROM était en contact étroit avec les développements européens en matière de conservation urbaine intégrée, qui ont été plus particulièrement annoncés lors de l'Année du patrimoine architectural du Conseil de l'Europe en 1975. Dans ce contexte, l'étude de la ville historique de Capoue peut être considérée comme l'une des premières études publiées basées sur cette méthodologie. Ingrid Brock a également bénéficié des nombreux contacts établis par l'ICCROM dans le domaine de la conservation du patrimoine bâti, contacts qu'elle a pu prendre comme base pour ses recherches et publications ultérieures. 

Le Directeur général ainsi que le personnel de l'ICCROM présentent leurs sincères condoléances aux proches d'Ingrid Brock. 

Jukka Jokilehto