Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Patrimoine mondial et gouvernance

Patrimoine mondial et gouvernance

Les gestionnaires de sites recommandent des approches de gestion inclusives et axées sur le lieu de travail

La quatrième édition du Forum des gestionnaires de sites du patrimoine mondial, accueillie par la République populaire de Chine, s'est tenue en ligne du 7 au 13 juillet 2021, en même temps que la 44e session prolongée de la réunion du Comité du patrimoine mondial. Cette année, le Forum a rassemblé 90 gestionnaires et coordinateurs de sites représentant 82 biens du patrimoine mondial de 48 pays du monde entier. Le Forum a été organisé par le programme de leadership du patrimoine mondial de l'UICN et de l’ICCROM, conjointement avec la République populaire de Chine, le Centre du patrimoine mondial et en collaboration avec l'ICOMOS.

World Heritage and Governance
Capture d’écran avec tous les gestionnaires du site

Le thème principal, « Gouvernance du patrimoine mondial - être préparé à gérer le changement et la continuité », a couvert une variété de sujets axés sur le renforcement des dispositions de gouvernance inclusives et équitables pour une gestion efficace des sites. Pendant cinq jours, les participants ont débattu de la question de savoir qui devrait être impliqué dans la préparation au changement, parmi les différents acteurs concernés par la gestion et la prise de décision : détenteurs de droits, communautés locales et parties prenantes. Le Forum a porté sur l'approche des lieux patrimoniaux, fondée sur la gestion des lieux présentant des valeurs patrimoniales au-delà de leurs limites désignées et impliquant une diversité de personnes et de parties prenantes.

Des professionnels et des représentants de l'ICCROM, du Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO, de l'UICN et de l'ICOMOS ont fait le point de leurs travaux et fourni des conseils et des informations sur les ressources à venir. Parmi celles-ci figurent le Guide et la Boîte à outils pour l'évaluation d'impact dans un contexte de patrimoine mondial, la Boîte à outils pour la mise en valeur de notre patrimoine 2.0, le Manuel de gestion des ressources du patrimoine mondial et les plates-formes de partage d'expérience, notamment la Communauté thématique commune ICCROM-UICN-ICOMOS PANORAMA Nature-Culture. Des praticiens et gestionnaires de biens du patrimoine mondial des pays suivants ont partagé leurs expériences de gestion et présenté les solutions appliquées et les outils utilisés sur leurs sites : Chine (grottes de Kulangsu et de Mogao), Bahreïn (Perles, témoignage d'une économie insulaire), Chili (Valparaíso), Italie (Florence), Malaisie (George Town), Sénégal (delta de la Seloum) et le site transfrontalier de Qhapaq Ñan (représenté par des coordinateurs d'Argentine et de Colombie).

Grâce à des sessions de travail interactives et à des enquêtes en direct et des sondages, les participants ont pu partager leurs expériences et les défis qu'ils rencontrent dans leur travail de gestionnaire sur le terrain. Le Forum a utilisé l'étude de cas de Kulangsu, un établissement international historique (Chine), pour discuter des structures de gestion et de gouvernance. Les participants ont ainsi eu l'occasion d'examiner l'application des processus et procédures du patrimoine mondial et de réfléchir de manière critique à leur travail. L'événement a également permis aux participants de donner leur avis sur les outils et les ressources actuellement disponibles ainsi que sur ceux qui sont en cours de préparation par les organisations consultatives et le Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO.

World Heritage and Governance
Capture d’écran de la session

Bien que le Forum ait eu lieu en ligne, les participants ont eu la possibilité d’interagir et de participer activement. Les anciens du Forum ont animé une session de mise en réseau mondiale le 10 juillet 2021. Celle-ci a réuni des gestionnaires de sites pour discuter des questions de gouvernance et de gestion, des défis, des opportunités et des expériences dans différentes régions.

Les réflexions du Forum et de la session de mise en réseau ont été rassemblées dans une déclaration finale adressée au Comité du patrimoine mondial et à tous les États parties à la Convention du patrimoine mondial. Les participants ont rappelé le paragraphe 117 des Orientations devant guider la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial, qui appelle à la mise en place de « dispositions de gouvernance équitables » pour une gestion efficace des biens. Les gestionnaires de sites ont souligné que la prise de décision par consensus est souvent difficile à réaliser en raison de structures de gouvernance non inclusives. Ils ont donc demandé que des orientations soient élaborées et ont réitéré la nécessité de continuer à soutenir leur travail par des activités de renforcement des capacités.

La déclaration préconise des révisions et des mises à jour régulières, et l'intégration de dispositions de gouvernance et de structures de gestion des biens du patrimoine mondial qui permettent de placer ces sites au centre des stratégies de développement. Les participants ont demandé à veiller à ce que les systèmes de gestion soient interconnectés et répondent aux différents niveaux - international, national et local, et prennent en compte les valeurs d'importance locale et nationale.
La déclaration du Forum a été présentée sous la forme d'une courte vidéo lors de la réunion du Comité du patrimoine mondial le samedi 17 juillet 2021.

Carte interactive des biens du patrimoine mondial qui ont participé aux forums du patrimoine mondial

Interactive Map of World Heritage Properties that have participated in World Heritage Fora
Interactive Map of World Heritage Properties that have participated in World Heritage Fora

 

Leadership du patrimoine mondial

Le programme de leadership du patrimoine mondial vise à améliorer les pratiques de conservation et de gestion des sites du patrimoine mondial en promouvant des approches de la conservation de la nature et de la culture axées sur le lieu et les personnes, en travaillant avec les sites et en mettant en relation les personnes travaillant sur les sites.