Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
La culture ne peut pas attendre : Rome…

La culture ne peut pas attendre : Rome sera le cadre d'une formation internationale sur l’aide d'urgence au patrimoine culturel

Un incendie, une inondation, une onde de tempête. Une rafale de balles, ou l’explosion d’un projectile. Dommages collatéraux ou délibérés. Tous ces éléments constituent une menace immédiate pour les personnes et le patrimoine, qu'il s'agisse d'un bâtiment monumental, d'un objet culturel matériel ou d'une coutume culturelle. En cas d'urgence, la vie et ses manifestations exigent une expertise d'intervention rapide.

Le huitième cours international sur l’aide d’urgence au patrimoine culturel en temps de crise (FAC) a été organisé par le Centre international d'études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM) et ses partenaires, la Swedish Postcode Foundation, la Smithsonian Cultural Rescue Initiative (SCRI) et le Prince Claus Fund for Culture and Development.

Du 11 novembre au 6 décembre 2019, des experts internationaux se réuniront en Italie pour former les participants à un atelier de quatre semaines. L'objectif est de développer les capacités et la résilience des communautés pour la protection du patrimoine culturel contre les catastrophes, en formant des professionnels du monde entier aux actions à mener avant, pendant et après une crise.

L'atelier se tiendra principalement à Rome, au siège de l'ICCROM. Des activités se dérouleront à Norcia, du mercredi 13 au jeudi 21 novembre, dans cette commune de la région italienne de l'Ombrie qui a subi de lourds dégâts en 2016 à la suite d'une série de séismes.

La formation à Rome et à Norcia correspond à la deuxième phase interactive d'un cours de neuf mois. La première phase, qui s'est déroulée plus tôt cette année, a consisté en un processus de tutorat pré-formation qui a permis à tous les participants de se familiariser avec les concepts clés du monde de la préservation du patrimoine culturel, de la gestion des risques de catastrophes et de l'aide humanitaire. Dans la phase finale, après le cours, les stagiaires en secourisme transmettront leurs connaissances par le biais de formations de suivi dans leurs propres pays et institutions. A ce jour, plus de 40 formations de ce type ont été organisées par d'anciens participants, amplifiant ainsi l'impact du savoir-faire aux premiers secours.

Cette année, 16 participants ont été choisis parmi un ensemble de 193 candidats. La plupart sont des spécialistes dans les domaines du patrimoine culturel et de la conservation, et d'autres représentent ceux de la protection civile, de la gestion des risques de catastrophe, de l'aide humanitaire et du développement urbain. Les participants viennent du monde entier, représentant les cinq continents et 14 pays, dont 13 États membres de l'ICCROM : Chili, Égypte, Espagne, Estonie, États-Unis d'Amérique, Géorgie, Honduras, Inde, Iraq, Italie, Japon, Syrie, Trinité-et-Tobago et Géorgie. Selon l'Indice de risque mondial 2020 (IASC INFORM) six pays participants, en plus du Sud-Soudan, sont classés comme à risque. Plus de 160 participants de 84 pays ont pris part aux formations précédentes.

Pour en savoir plus sur le programme d’aide d’urgence et de résilience pour le patrimoine culturel en temps de crise (FAR) de l'ICCROM, veuillez consulter le lien suivant : https://www.iccrom.org/section/disaster-resilient-heritage/first-aid-an…

Partenaires

L'ICCROM est une organisation intergouvernementale dédiée à la préservation et à la promotion du patrimoine culturel dans le monde entier. Elle travaille avec 137 États membres pour garantir les meilleurs outils, connaissances, compétences et un environnement propice à la préservation du patrimoine culturel sous toutes ses formes, dans l'intérêt de tous. L'initiative Aide d’urgence au patrimoine culturel en temps de crise (FAC) associe d’une part une formation internationale immersive avec des ateliers régionaux et nationaux, une assistance technique lors de situations d'urgence à grande échelle ainsi que des contributions d'autres acteurs de l'urgence tels que la protection civile, les secteurs militaire et humanitaire. L'objectif est de s'assurer que les communautés affectées sont pleinement impliquées dans le recouvrement de leur propre patrimoine. https://www.iccrom.org

La Swedish Postcode Foundation vise à promouvoir un développement social positif et cherche des solutions à long terme aux défis locaux et mondiaux. Elle soutient des projets qui font la promotion des conditions de vie, de la nature et de l'environnement, des arts et de la culture, ainsi que du sport. Elle s’efforce d'atteindre les Objectifs de Développement Durable de l'ONU qui sont à la base du cadre de ses efforts, par le biais de projets qu'elle soutient. La Fondation travaille avec l'ICCROM dans le cadre de son projet « Culture Cannot Wait », dont l'objectif final est de faciliter la coordination entre les acteurs et l'intégration du patrimoine culturel dans la gestion des urgences existantes. Ceci dans la conviction que la préservation du patrimoine culturel peut contribuer à la reconstruction et à la réconciliation durables et à long terme de la société. Ce projet a débuté en avril 2019 et se termine en juin 2020. https://postkodstiftelsen.se/en/

La Smithsonian Institution est le plus grand complexe muséal, éducatif et de recherche au monde, avec 19 musées et le zoo national qui conçoivent l'avenir par la préservation du patrimoine, la recherche de nouvelles connaissances et le partage de ressources au niveau international. La mission de la Smithsonian Cultural Rescue Initiative (SCRI) est de protéger le patrimoine culturel menacé ou touché par des catastrophes et d'aider les communautés américaines et internationales à préserver leur identité et leur histoire. Les projets du SCRI comprennent des activités de sauvetage culturel en Haïti, en Syrie, en Irak, en Égypte, au Mali, au Népal et aux États-Unis, ainsi qu'une formation sur les catastrophes pour les professionnels du patrimoine, les premiers intervenants et le personnel militaire partout dans le monde. https://culturalrescue.si.edu/

Le Prince Claus Fund soutient, met en relation et célèbre les artistes et les praticiens de la culture là où l'expression culturelle est sous pression, principalement en Amérique latine, en Afrique, en Asie, aux Caraïbes et en Europe orientale. Grâce à son programme d'intervention culturelle d'urgence, le Prince Claus Fund fournit une aide rapide pour évacuer, stabiliser ou sauver le patrimoine culturel menacé par des situations de conflit ou des catastrophes naturelles. https://princeclausfund.org

Partenaires coopérants

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) ; ICOM-ICORP ; le Département italien de la protection civile (Dipartimento Protezione Civile) ; le Ministère italien de la culture (Ministero per i Beni e le Attività Culturali, MiBAC) ; la Brigade italienne de pompiers (Vigili del Fuoco) ; les Carabiniers ; la Croix-Rouge italienne (Croce Rossa Italiana, CRI) ; la Ville de Norcia (Comune di Norcia).

--------------------------------------

A propos de l'ICCROM

De plus amples informations sur l'ICCROM et ses activités sont disponibles sur son site Web : https://www.iccrom.org/

Le site Web est disponible en anglais, français, italien et arabe.

Des nouvelles et des mises à jour sur FAC 2019 seront affichées sur les comptes Facebook, Instagram, LinkedIn et Twitter de l'ICCROM.

Le hashtag est :  #culturecannotwait

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Chadi ABI FARAJ
Chargé de communication, Web
Tel: +39 3482208908
(Arabic, English and Spanish)
Chadi.Abi@iccrom.org

Jennifer COPITHORNE
Chargée de communication, Publications
Tel: +39 3428668696
(English and Italian)
Jennifer.Copithorne@iccrom.org