Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Emergency Response and Salvage Wheel

Emergency Response and Salvage Wheel

Date

Emergency Response and Salvage Wheel

La première contribution de la Bibliothèque dans cet espace pour la ressource du mois de novembre s’est terminée par une réflexion sur les temps difficiles que nous vivons aujourd’hui, la pandémie conditionnant la plupart des aspects de nos vies, y compris nos possibilités d’étude et d’apprentissage. Quatre mois plus tard, la situation est presque la même et ne changera probablement pas de manière significative dans un avenir très proche. Par conséquent, pour la contribution de ce mois-ci, nous continuerons à aborder le thème des catastrophes pour attirer votre attention sur une ressource qui a été développée aux États-Unis il y a environ 25 ans par la National Task Force for Emergency Response, une initiative conjointe de l’Institut national pour la conservation des biens culturels (NIC), de la Federal Emergency Management Agency (FEMA) et du Getty Conservation Institute : l’Emergency Response and Salvage Wheel.

Souvenez-vous, à l’époque, nos mobiles ne servaient qu’à s’appeler les uns les autres et peu d’entre nous savaient ce qu’était une APP. L’invention de cette ressource intelligente au format papier était alors innovante : facilement transportable et lisible sans l’utilisation d’un équipement technique, simple à utiliser et offrant des informations pratiques concises sur la protection des collections dans les situations d’urgence.

Pourquoi est-elle appelée „roue“ ? Elle se compose de trois cercles en carton, un plus grand au milieu et deux plus petits de chaque côté, maintenus ensemble par un bouton au centre permettant la rotation des deux cercles extérieurs. En faisant tourner les petits cercles selon les thèmes spécifiques indiqués sur le bord du cercle central, comme par exemple „Priorités de sauvetage“, „Évaluation des dommages“, „Documentation“, etc., une „fenêtre“ correspondante s’ouvre, affichant les considérations les plus importantes sur cet aspect. Ainsi, la roue a été conçue comme un outil pour les professionnels travaillant dans les collections afin de leur fournir les informations essentielles sur la meilleure façon de répondre à une urgence dans les premières 48 heures.

Après son lancement en 1997, la roue a été distribuée à près de 50 000 institutions du secteur culturel aux Etats-Unis - musées, sites, bibliothèques etc. et vendue ensuite pour moins de 10 dollars pièce. Elle a rapidement été traduite dans de nombreuses langues et la bibliothèque de l’ICCROM possède les versions anglaise, française, espagnole, italienne, serbe et néerlandaise. Bien sûr, aujourd’hui - dans notre société de haute technologie, la roue peut sembler démodée et dépassée, mais elle a certainement une place importante dans l’histoire du développement d’outils et de ressources fonctionnels pour les interventions d’urgence.