Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Cours international : « Repenser la…

Cours international : « Repenser la gestion des risques de catastrophes pour les collections du patrimoine culturel »

Date limite d'inscription:

 

 

 

Lie

  • Sessions en ligne délivrées par l'ICCROM, Rome, Italie
  • Atelier en présentiel : Fondation Escuela Taller de Filipinas, Manille, Philippines

Sessions en ligne
Début : 7 décembre 2020

Fin : 18 décembre 2020

En présentiel, atelier pratique
Début : 15 février 2021

Fin : 19 février 2021

Projets post-formation
Début : 1er mars 2021
Fin : 30 mai 2021

    Organisateurs 

    Partenaire 

    POURQUOI

    International Course on Rethinking Disaster Risk Management for Cultural Heritage Collections

    Dans le contexte de la pandémie actuelle, de nombreuses institutions du patrimoine culturel se retrouvent en situation de vulnérabilité face aux risques d'incendie, d'inondation, de typhons, de tremblements de terre et d'autres événements dangereux. Les menaces ne se limitent toutefois pas aux risques naturels, mais incluent également des causes d'origine humaine telles que le pillage, les explosions chimiques et les conflits armés. Souvent, les professionnels du patrimoine sont confrontés à des scénarios complexes, où un danger se superpose à un autre, engendrant ainsi une catastrophe bien plus importante. Parmi les exemples récents, on peut citer les inondations qui ont eu lieu dans une grande partie de l'Asie et qui ont coïncidé avec l'épidémie de COVID-19, rendant difficile pour les intervenants d'urgence le détournement de ressources déjà largement sollicitées pour sauvegarder des collections et des sites du patrimoine.

    Le domaine du patrimoine doit donc s'éloigner du traitement des risques individuels. Au lieu de cela, la planification de la gestion des risques de catastrophes devrait être élargie pour gérer des scénarios complexes dans lesquels des risques en cascade pourraient converger pour causer des dommages substantiels au patrimoine, dépassant de loin les capacités institutionnelles pour y faire face. En d'autres termes, une perspective multidimensionnelle pour la réduction des risques de catastrophes est essentielle.

    QUOI

    S'éloignant d'une approche axée exclusivement sur le traitement des risques, ce cours international offre une opportunité d'apprentissage unique pour protéger les collections du patrimoine dans des scénarios plus complexes et réels, avec plusieurs risques qui se chevauchent, comme un tremblement de terre et un incendie.

    Organisé dans le cadre des programmes ICCROM CollAsia et Aide d’urgence au patrimoine culturel en temps de crise (FAC), ce cours mixte vise à développer des stratégies de gestion des risques de catastrophes multirisques pour les collections du patrimoine culturel en Asie du Sud-Est et au-delà.
     

    L'objectif est d'élargir le champ de la planification de la gestion des risques de catastrophes dans les institutions consacrées à la sauvegarde du patrimoine culturel et de donner aux professionnels du patrimoine mobilier les moyens, en renforçant leur capacité, de réduire les risques de catastrophes pour leurs collections respectives dans le contexte d'un climat changeant, de ressources limitées et d'une crise de santé publique qui perdure.

    Adapté aux divers contextes institutionnels, qui peuvent inclure, mais sans s'y limiter, les bibliothèques, les archives, les musées, les lieux de culte ou les centres de patrimoine culturel gérés par la communauté, ce cours comprendra :

    • deux semaines d'apprentissage en ligne ;
    • une semaine de formation pratique en présentiel à Manille, aux Philippines ; et
    • un projet de post-formation de trois mois avec le soutien d’un mentor.

    À la fin de la formation, les participants seront en mesure de :

    • évaluer les risques et élaborer des scénarios réalistes pour orienter la réduction des risques et la préparation de leurs collections respectives ;
    • assurer la liaison avec les principaux acteurs et parties prenantes de la gestion des risques de catastrophes dans leurs contextes locaux respectifs ;
    • réduire les risques de catastrophes et améliorer la préparation des collections du patrimoine dans leurs institutions respectives et au-delà ;
    • fournir une aide d’urgence coordonnée et rapide aux collections du patrimoine en cas d'urgence complexe ;
    • impliquer les communautés dans la gestion des risques de catastrophes des collections du patrimoine et former des bénévoles ; et,
constituer des équipes locales de secouristes du patrimoine culturel.

    International-Course-on-Rethinking-Disaster-Risk-Management-for-Cultural-Heritage_where

    L'atelier en présentiel aura lieu à la Fondation Escuela Taller de Filipinas à Intramuros, qui est la ville historique fortifiée de Manille, aux Philippines. L'Escuela Taller de Filipinas est une organisation à but non lucratif créée en décembre 2013 pour assurer la durabilité du programme Escuela Taller Intramuros lancé en 2009 comme un projet de collaboration entre le gouvernement espagnol et le gouvernement philippin, représentés respectivement par l'Agencia Española de Cooperación Internacional para el Desarrollo (AECID) et la Commission nationale pour la culture et les arts (NCCA). Aujourd'hui, l'Escuela Taller de Filipinas est un centre de formation technique/professionnelle. Le premier du genre en Asie, il vise à raviver l'histoire des Philippines par la restauration de structures bâties importantes tout en revitalisant ses traditions artisanales en déclin par le développement des compétences et la formation des jeunes économiquement défavorisés.

    Depuis sa création en 2009, l'Escuela Taller a diplômé plus de 700 travailleurs industriels certifiés TESDA de toutes les Philippines et a mené à bien plus de 20 projets de conservation du patrimoine architectural, exécutés grâce aux formations satellites et aux activités d'apprentissage par la pratique de ses stagiaires et diplômés. Après le séisme de magnitude 7,2 qui a frappé Bohol en 2013, les diplômés du programme ont participé activement aux efforts de réhabilitation du complexe paroissial de Santa Cruz à Maribojoc. En outre, l'un des principaux membres du corps enseignant de la Fondation Escuela Taller de Filipinas Inc. a participé avec succès à la formation internationale immersive de trois semaines de l'ICCROM sur « l’aide d’urgence au patrimoine culturel en temps de crise » en 2018, et contribuera activement à la conception de ce programme de formation.

    COMMENT

    Les conférences illustrées en ligne seront combinées avec des vidéos, des discussions de groupe virtuelles et des exercices pratiques, qui seront effectués par les participants à distance dans leurs institutions respectives. L'apprentissage en ligne sera suivi d'un atelier en présentiel d'une semaine, au cours duquel les participants apprendront comment apporter une aide d’urgence coordonnée aux collections du patrimoine culturel grâce à une série de simulations d'urgence et d'exercices sur table.

    La phase d'apprentissage sera suivie d'une phase de mise en œuvre du projet de trois mois au cours de laquelle les participants élaboreront des plans et des procédures de gestion des risques de catastrophe fonctionnels et coordonnés pour leurs institutions respectives. Ce processus sera soutenu par un groupe de mentors de l'ICCROM, de l'ICOM et d'autres institutions partenaires. 

    POUR QUI

    International Course on Rethinking Disaster Risk Management for Cultural Heritage Collections

    À cette formation participeront 20 professionnels : 16 issus de la région Asie-Pacifique et 4 d'autres régions à risque, hautement motivés pour protéger le patrimoine contre les catastrophes. La préférence sera donnée à ceux qui sont chargés de la gestion des risques ou de la planification d'urgence pour une collection de patrimoine, ou à ceux qui ont une expérience préalable de la protection d'objets ou de collections en cas d'urgence. Au cours du suivi post-formation, les participants devront élaborer un plan fonctionnel et coordonné de gestion des risques de catastrophes pour les collections d'un musée, d'une bibliothèque, d'une archive, d'une galerie, d'un centre culturel ou d'un lieu de culte spécifique. Les participants seront sélectionnés sur la base de leurs déclarations d'intention qui doivent comprendre une description de la ou des collections qu'ils cherchent à protéger.

    BOURSES

    Un certain nombre de bourses seront disponibles pour les candidats sélectionnés, aimablement fournies par l’Administration du patrimoine culturel de la République de Corée (CHA), et par l'ICCROM pour les professionnels d'autres régions. La priorité sera accordée aux candidats sélectionnés des États membres de l'ICCROM. Les bourses couvriront le voyage aller-retour, l'hébergement et les repas à Manille pendant toute la durée de l'atelier en présentiel.

    POUR POSER UNE CANDIDATURE

    Veuillez utiliser le formulaire de candidature en ligne.

    Veuillez noter que votre déclaration personnelle est une condition fondamentale. Vous devez écrire environ 650 mots comprenant : 

    • la ou les collections que vous souhaitez protéger contre les catastrophes ;
    • la description des risques pour ces collections ; et
    • comment votre rôle ou votre position au sein de votre institution vous permettrait d'améliorer la gestion des risques de catastrophes pour la ou les collections que vous avez identifiées.

    Afin de finaliser votre demande d’inscription, les fichiers numériques suivants seront nécessaires pour remplir le formulaire en ligne :

    1. Photo portrait (formats autorisés : gif jpg jpeg png tif tiff avec une taille de fichier maximale de 3 MB)
    2. Approbation officielle (formats autorisés : pdf docx jpg jpeg png tif tiff avec une taille de fichier maximale de 5 MB)

    Pour de plus amples informations, veuillez contacter : collasia@iccrom.org

    Si vous faites partie d'une institution membre de l'ICOM et que vous souhaitez participer à ce programme, veuillez contacter training@icom.museum.

    Comment pouvez-vous sauver le patrimoine culturel en cas d'urgence ?