Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Associer Peuples-Nature-Culture pour…

Associer Peuples-Nature-Culture pour une gestion efficace des sites patrimoniaux

L’édition 2021 du programme Peuples-Nature-Culture (PNC21) a réuni 21 participants pour discuter de la gestion efficace du patrimoine, mais aussi du rôle crucial des populations locales, des divers détenteurs de droits et partenaires dans la gestion des sites patrimoniaux.

Linking People-Nature-Culture at the heart of managing heritage
Les participants au programme PNC21 

L’édition 2021 du programme sur la promotion des approches de conservation de la nature et de la culture centrée sur les personnes – aussi appelé Peuples-Nature-Culture ou PNC – s’est achevée le mois dernier après 10 semaines intenses de sessions de 3 heures bi-hebdomadaires du 16 août au 21 octobre 2021.

Elle a réuni 21 participants, provenant de 18 pays d’Asie, d’Europe et d’Afrique, issus à la fois d’équipes de gestion de sites, d’aires protégées, mais aussi d’administrations et d’institutions publiques, d’ONG, de communautés religieuses et d’organisations régionales.

Le programme était organisé en collaboration avec une équipe internationale composée de 36 experts des secteurs de la culture et de la nature, travaillant dans toutes les régions du monde, avec différentes spécialisations et expériences professionnelles dans les domaines de la gestion et de la conservation du patrimoine. Il s’agissait de la première édition se déroulant totalement en distanciel, du fait de la pandémie de Covid-19 et des restrictions de déplacement en vigueur.

Linking People-Nature-Culture at the heart of managing heritage image
Le programme PNC21

Le PNC21 a apporté aux participants les connaissances, les compétences et la sensibilisation nécessaires pour travailler  avec les divers détenteurs de droits et partenaires, afin d’améliorer la gestion et la conservation des sites, tout en accordant au patrimoine un rôle dynamique et réciproquement bénéfique pour la société d’aujourd’hui et de demain.

Les participants ont étudié la manière de gérer un site patrimonial avec ces valeurs, dans une approche incluant les interdépendances et les corrélations entre la nature et la culture. Ils ont ainsi mesuré l’importance d’envisager les sites patrimoniaux dans un contexte plus large.

Ils se sont concentrés sur leurs sites patrimoniaux respectifs, en examinant les accords de gouvernance, le rôle des peuples et des communautés, ainsi que l’efficacité des mesures de gestion et de conservation mises en place, utilisant pour cela les outils de notre prochaine publication : Enhancing Our Heritage Toolkit 2.0 (EoH 2.0).

« Sans les populations locales, vous n’avez pas l’âme des sites [patrimoniaux] » comme le souligne un participant au PNC21.

Le programme a permis à chacun de découvrir diverses études de cas et plusieurs ressources à venir, comme le manuel Managing World Heritage, le EoH 2.0 et les guide et boîte à outils pour l’évaluation d’impact dans un contexte de patrimoine mondial. Par ailleurs, certains des participants travailleront avec les membres de la communauté Nature-Culture de Panorama pour préparer des études de cas qui seront publiées sur la plateforme début 2022.

Herculanum, une étude de cas partagée

Les partages d’études de cas ont un rôle essentiel dans l’élaboration de plans d’action. Ils deviennent des laboratoires vivants pour les experts et les participants, et leur permettent de discuter et d’échanger leurs points de vue sur la gouvernance, les défis et les possibilités en termes de gestion et de conservation. Cette année, le PNC21 a présenté le cas d’Herculanum dans un cadre plus large, en incluant la ville actuelle d’Herculanum et le territoire du Vésuve. Pour mettre en œuvre ce projet, le Programme de Leadership du patrimoine mondial s’est associé au Parc archéologique d’Herculanum, ainsi qu’au Herculaneum Conservation Project et aux partenaires locaux, afin de créer des ressources vidéo qui puissent être utilisées durant les sessions de travail, pour illustrer des concepts et fournir au groupe une base d’analyses et de discussions.

Un partenariat pour le développement des capacités d’action du programme Peuples-Nature-Culture

Les programmes PNC sont organisés conjointement par l’ICCROM, le Programme de Leadership du patrimoine mondial, l’Administration du patrimoine culturel de la République de Corée et le ministère norvégien en charge du climat et de l’environnement, en collaboration avec le Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO et l’ICOMOS.

L’Administration du patrimoine culturel de la République de Corée et l’Université nationale du Patrimoine culturel coréen ont généreusement financé la mise en œuvre du PNC21, ainsi que le développement des capacités d’actions centrées sur le programme Peuples-Nature-Culture. Ce partenariat doit se conclure par un Forum Peuples-Nature-Culture, qui aura lieu en présentiel en République de Corée au cours du second semestre 2022.