Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Des expositions actives pour des musées…

Des expositions actives pour des musées actifs - Symposium sur le patrimoine soudanais

Active Exhibitions for Active Museums – Symposium on Sudanese Heritage

Sous le patronage et en présence de Son Altesse Sheikh Dr Sultan bin Mohammed Al Qasimi, membre du Conseil suprême des Émirats arabes unis et Gouverneur de Sharjah, le Centre régional de conservation ICCROM-ATHAR à Sharjah a organisé un symposium sur la conservation du patrimoine soudanais intitulé « Des expositions actives pour des musées actifs », et qui s’est tenu du 23 au 26 septembre 2019.

Le symposium s'inscrit dans le cadre du projet de conservation et de redressement des « Musées des communautés du Soudan occidental » (WCAM), financé par le Fonds de protection culturelle du British Council, établi pour protéger le patrimoine culturel en péril, eu égard au conflit au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Le projet s'est vu attribuer un prix important de près d'un million de livres sterling et a débuté sur place en septembre 2018, et ce pour une période de deux ans. Les partenaires du projet sont la Corporation Nationale d'Antiquités et de Musées (NCAM) du Soudan, Mallinson Architects & Engineers et l'Institut d'archéologie McDonald de l’Université de Cambridge.

Le projet vise à protéger trois musées : Beit Khalifa et Bramble House à Omdurman, Khartoum ; le musée Shikan, à Al Abyad, Kordofan Nord ; et le Musée du Darfour, à Nyala, Darfour Sud. C'est là l'occasion de fournir des ressources précieuses au peuple soudanais en abordant le rôle des musées et la façon dont ils présentent leur patrimoine culturel. Le projet comprend la participation d'un groupe de travailleurs soudanais dans le domaine de la protection du patrimoine culturel et d'un certain nombre d'experts spécialisés.

Son Altesse le Dr Sheikh Sultan bin Muhammad Al Qasimi, membre du Conseil suprême et Gouverneur de Sharjah, a souligné l'importance de préserver le riche patrimoine du Soudan, mettant en lumière l'impact positif de la préservation du patrimoine soudanais en encourageant un sentiment d'appartenance et en façonnant le futur. Cela s'est produit lors du discours prononcé par le Gouverneur de Sharjah, au cours de la cérémonie d'ouverture du symposium, auquel ont assisté 15 membres de l'Autorité générale des antiquités et des musées du Soudan, menée par le Directeur de l’institution, le Dr Abdul Rahman Ali. M. Abdul Amir Al Hamdani, représentant du Fonds de protection culturelle du British Council aux Émirats arabes, et M. Gavin Anderson, Ministre de la Culture, des Antiquités et du Tourisme de la République d'Irak, ont également assisté à la cérémonie d'ouverture.

Active Exhibitions for Active Museums – Symposium on Sudanese Heritage

Le Dr. Zaki Aslan, Directeur du Centre régional de conservation ICCROM-ATHAR à Sharjah, a prononcé un discours de bienvenue dans lequel il a remercié et salué le dirigeant de Sharjah pour son soutien continu et ses précieux conseils en matière de culture et de patrimoine dans divers pays arabes, soulignant sa volonté de restaurer et préserver des sites archéologiques.

Il a de même passé en revue les projets et initiatives en cours du Centre visant la préservation du patrimoine culturel, soulignant le rôle remarquable du Centre, en coopération avec ses partenaires, dans la reconstruction d'un certain nombre de sites dans les pays arabes, comme la reconstruction de la mosquée Nuri en Iraq.

Concernant le projet « Musées des communautés du Soudan occidental » (WCAM), le Dr Zaki Aslan a déclaré : « Le projet vise à aider la Corporation Nationale d'Antiquités et de Musées (NCAM) à développer une vision axée sur la communauté pour ses musées. Ce symposium vise à améliorer les perspectives de préservation du patrimoine culturel distinctif des sites, musées et bâtiments qui ont été négligés et abandonnés mais qui restent importants dans la mémoire nationale en tant que symbole de la civilisation et de la société soudanaises de l'ouest du Soudan ».

Le Dr Abdul Rahman Ali Mohamed Rahma, Directeur général de l'Autorité générale des antiquités et des musées du Soudan, a apprécié le soutien du Dr Sultan Al Qasimi pour la restauration des trois musées archéologiques du Soudan et la mise en valeur des arts, de l'histoire et de la culture du pays.

Au cours du symposium, Son Altesse Sheikh Sultan a discuté de l'importance de la position géographique stratégique du Soudan, de sa diversité historique et de l'importance de préserver son patrimoine. Il a également mis en lumière l'importance de prendre soin des membres de la communauté locale. Concluant son discours, il a souhaité un grand succès et bonne chance aux futurs projets communs qui visent à renforcer la préservation du patrimoine soudanais, affirmant son soutien à l’ensemble des projets culturels relatifs à la reconstruction du Soudan.

Le Gouverneur de Sharjah a ensuite visité l'exposition qui accompagnait l'événement et qui comprenait les domaines de restauration en cours dans les trois musées de l'ouest du Soudan. La délégation soudanaise a également informé Son Altesse de l'état d'avancement des travaux dans ces musées.
L'atelier a duré 4 jours et réuni un groupe de décideurs et de professionnels du NCAM, du Syndicat des Ingénieurs et Universités du Soudan, ainsi qu’un groupe d'experts internationaux et arabes spécialisés dans le développement d’expositions éducatives communautaires dans les musées.