Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Des pas de géant dans l’aventure Nature…

Des pas de géant dans l’aventure Nature-Culture

ICCROM Director-General at the IUCN World Conservation Congress
Le Directeur général Webber Ndoro lors d'une session de haut niveau du congrès

L'ICCROM a récemment rejoint les professionnels, les décideurs et les leaders du monde entier au tant attendu Congrès mondial de la nature de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), qui s'est déroulé de manière hybride à Marseille, en France, et en ligne après avoir été reporté l'année dernière en raison de la pandémie de COVID-19. Nos deux organisations sont en étroite collaboration dans le cadre du programme de Leadership du patrimoine mondial et partagent un même engagement à améliorer les pratiques de conservation et de gestion du patrimoine culturel et naturel.

« Nature et Culture n'ont jamais été divisées », a déclaré le Directeur général Webber Ndoro lors d'une session de haut niveau du congrès qui se penche sur la diversité culturelle et naturelle dans le contexte du Cadre mondial pour la biodiversité post-2020. « Nous percevons la nature à travers nos filtres culturels et la culture n'existerait pas sans notre nature ». Notre monde et notre environnement, a-t-il expliqué, doivent être compris comme une entité holistique au cœur de laquelle tous les éléments s’entrelacent.

Valerie Magar at the IUCN World Conservation Congress
Valérie Magar, responsable de l’unité programmes de l'ICCROM Lors d'une session thématique consacrée à l'état de la Convention du patrimoine mondial

Lors d'une session thématique consacrée à l'état de la Convention du patrimoine mondial à l’approche de son 50ème anniversaire, Valérie Magar, responsable de l’unité programmes de l'ICCROM, a souligné l'importance du renforcement des capacités dans la mise en œuvre de la Convention, ainsi que la nécessité de reconnaître les connaissances traditionnelles et les voix autochtones dans la gestion des biens du patrimoine mondial. Elle a également parlé de la valeur de la collaboration entre les organisations consultatives et le Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO dans le cadre d'un débat avec l'UICN, l'ICOMOS et l'UNESCO.

Les évaluations d'impact pour le patrimoine mondial et les nouvelles directives et boîte à outils développées par le programme de leadership du patrimoine mondial en coopération avec l'UNESCO et l'ICOMOS ont fait l'objet d'une session organisée par l'ICCROM, l'UICN et l'ICOMOS sur le campus. Les participants ont eu un aperçu du processus d'évaluation d'impact dans le contexte du patrimoine mondial.

A campus session of the congress jointly organized by ICCROM, IUCN and ICOMOS
Les événements en ligne comprenaient une session sur le campus sur les nouvelles directives d'évaluation d'impact et la boîte à outils en cours d'élaboration par le programme Leadership du patrimoine mondial et ses partenaires.

Le programme de Leadership du patrimoine mondial a également pris part à deux événements clés présentant le travail du partenariat PANORAMA et de la communauté thématique Nature-Culture, le premier étant une session de campus visant à développer les « solutions pour une planète saine » et le second un événement de haut niveau sur le travail et les avantages du partenariat.

Eugene Jo, responsable du  programme  Leadership du patrimoine mondial à l'ICCROM, a présenté le travail effectué dans le cadre du programme, qui vise à intégrer des approches centrées sur les personnes pour la conservation de la nature et de la culture dans la gestion du patrimoine. Son « discours de présentation », qui a souligné les ressources à venir et les possibilités de renforcement des capacités, peut être consulté ici.

Organisé tous les quatre ans, le Congrès mondial de la nature de l'UICN est l'un des plus grands événements de conservation de la nature au monde. Cette année, il s'est déroulé pendant neuf jours, du 3 au 11 septembre 2021. Un compte-rendu de la dernière journée, qui a vu l'adoption du Manifeste de Marseille, peut être lu ici.