Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Protecting the Past 2018

Protecting the Past 2018

De la documentation numérique à la gestion du patrimoine dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord : Protecting the Past 2018, Sharjah, EAU, 4-6 décembre 2018

From Digital Documentation to Heritage Management in the MENA region: Protecting the Past 2018

Sous le patronage et en présence de Son Altesse Cheikh Dr Sultan bin Mohammed Al Qassimi, Gouverneur de Sharjah, la conférence « Protecting the Past 2018 », intitulée De la documentation numérique à la gestion du patrimoine dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, a eu lieu au Centre régional de conservation à Sharjah (ICCROM - Sharjah), du 4 au 6 décembre 2018.

La conférence a exploré la façon dont la documentation numérique s'intègre dans les pratiques de gestion du patrimoine de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Des universitaires, des acteurs nationaux du patrimoine, des professionnels et des ONG ont été invités à partager leurs recherches, expériences et points de vue quant à la façon dont la documentation numérique a changé ou devrait faire évoluer la gestion du patrimoine dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord et les contrées voisines.

La conférence a été conjointement organisée par le Centre régional de conservation à Sharjah (ICCROM-Sharjah), le projet EAMENA (Archéologie en danger au Moyen-Orient et en Afrique du Nord), Art Jameel et le Fonds mondial du patrimoine, avec le soutien supplémentaire du Département de la culture et du tourisme d'Abu Dhabi, Barakat Trust et Bonzai Agency.

Webber Ndoro, Directeur général de l'ICCROM, qui a ouvert la conférence, a exprimé ses vifs remerciements à Son Altesse Sheikh Dr Sultan bin Mohammed Al Qasimi, membre du Conseil suprême et Gouverneur de Sharjah, pour son soutien constant apporté à l'ICCROM ainsi qu’aux projets visant à préserver le patrimoine culturel du monde arabe.

From Digital Documentation to Heritage Management in the MENA region: Protecting the Past 2018

La conférence Protecting the Past 2018 a abordé cinq thèmes principaux : la documentation numérique en tant qu'outil de préparation et de prévention ; la documentation numérique et la récupération du patrimoine à la suite d’une catastrophe ; les nouvelles technologies de documentation ; le renforcement des capacités dans la région ; les perspectives des donateurs. Trois jours durant, des présentations et des tables rondes ont vu la participation de 42 intervenants internationaux et régionaux de l’Arabie saoudite, la Belgique, l’Égypte, les Émirats arabes unis, les États-Unis, la France, la Jordanie, l’Iraq, l’Iran, l’Italie, la Libye, le Maroc, la Palestine, le Royaume-Uni et la Tunisie. Les conférenciers provenaient de diverses organisations, dont l'UNESCO, l’UNOSAT, d’universités d'Europe, de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord et d'Amérique du Nord, de même que d’ONG.

Le Dr Sheikh Sultan, pour sa part, a raconté l'histoire de la démolition programmée du fort de Sharjah alors qu’il poursuivait ses études en Égypte. Il a expliqué de quelle manière il a réussi à stopper la démolition, entretenir de grandes parties du fort et le ramener à son état d’origine afin qu’il trône au cœur de Sharjah. Le récit du Cheikh a souligné l'importance de l'entretien des bâtiments historiques au cœur des pays arabes et illustré l’ardeur et l’engagement du Dr Sheikh Sultan à préserver le patrimoine à tout moment et en toutes circonstances.

Une session spéciale de la conférence a réuni des représentants des bailleurs de fonds du patrimoine culturel, dont le Fonds Arcadia, le Fonds de protection culturelle du British Council, le Fonds de l'Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones de conflit (ALIPH) et le Département de la culture et du tourisme d'Abu Dhabi pour discuter des priorités des donateurs en matière de financement des projets de documentation du patrimoine culturel dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.

Protecting the Past est une série de conférences et d'ateliers internationaux annuels organisés par le projet EAMENA (Archéologie en danger au Moyen-Orient et en Afrique du Nord) dans les universités d'Oxford, Leicester et Durham, en collaboration avec des partenaires dans le domaine du patrimoine culturel. Depuis 2015, Protecting the Past s’est tenu à Amman, Sulaimaniyeh et Tunis, avant de rejoindre Sharjah pour son édition 2018.

L'objectif de Protecting the Past ne se limite pas à décrire les menaces qui pèsent sur le patrimoine culturel dans la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, mais revient également à les comprendre à travers de nouvelles approches en matière de protection du patrimoine. Protecting the Past favorise le débat et la discussion quant à l'éventail des menaces qui pèsent sur les sites du patrimoine culturel, facilite la communication entre les différents groupes et améliore la compréhension des enjeux et de leur importance à l’échelle régionale. La série vise à faciliter les opportunités pour les différentes parties prenantes de formuler des stratégies visant à préserver les sites du patrimoine culturel et à développer des partenariats durables dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.

Médias des organisateurs :

  • EAMENA : @EAMENAProject (Facebook); @EAMENA123 (Twitter)
  • Art Jameel: @artjameel (Facebook); @art_jameel (Twitter)
  • Global Heritage Fund: @globalheritagefund (Facebook); @global_heritage (Twitter)
  • ICCROM-Sharjah : @ICCROMATHAR (Facebook); @ICCROM_ATHAR (Twitter)

hashtags de la conférence : #ptp18  #protectingthepast

 

 

From Digital Documentation to Heritage Management in the MENA region: Protecting the Past 2018