Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Sauver le patrimoine en cas de…

Sauver le patrimoine en cas de catastrophe - #CultureCannotWait

press-release-first-aid_logos

 

La dernière édition de la formation phare de l’ICCROM sur l’aide d’urgence au patrimoine culturel (FAC) a débuté dans le Brabant, aux Pays-Bas. Le cours, qui se déroule du 6 au 24 août 2018, formera 24 professionnels du patrimoine et des interventions d’urgence issus de 23 pays pour faire d’eux des « secouristes culturels » compétents en matière de protection du patrimoine culturel dans les situations d’urgence.

Les modules de la formation aborderont des sujets tels que la prévention, l’évacuation en toute sécurité, la stabilisation et la protection du patrimoine culturel en péril. Les participants approfondiront leurs connaissances sur l’évaluation des dommages et des risques, l’établissement de priorités, les communications en cas de crise et la négociation avec les autorités locales lors de la sauvegarde et de la stabilisation d’urgence d’objets et de structures historiques. Ces secouristes culturels rentreront ensuite chez eux pour partager les acquis de la formation, en vue d’un effet multiplicateur. L’objectif est de s’assurer que les communautés touchées seront pleinement impliquées dans la récupération de leur propre patrimoine.

Cette édition du cours, qui s’inscrit dans l’initiative à partenaires multiples de l’ICCROM sur l’aide d’urgence au patrimoine culturel, est organisée par l’ICCROM, en collaboration avec la Fondation Prince Claus, la Smithsonian Cultural Heritage Initiative et la Commission nationale des Pays Bas pour l'UNESCO.  

« L’intégration du patrimoine culturel dans des systèmes d’intervention d'urgence en cas de catastrophes plus larges présente de nombreux avantages – en termes de durabilité de la société, de renforcement de la résilience et d’aide aux communautés victimes de traumatismes », a commenté Webber Ndoro, Directeur général de l’ICCROM. « C’est pourquoi l’ICCROM met l’accent sur le rôle du patrimoine dans l’agenda global axé sur les urgences, y compris l’intervention d’urgence. »

Le cours se terminera par une simulation de catastrophe qui aura lieu le 22 août, comprenant un incendie fictif dans un musée ethnographique. Les nouveaux secouristes culturels mettront leurs compétences à l’épreuve en s’efforçant de protéger des collections irremplaçables du musée, tout en négociant leur accès au musée avec les  pompiers qui luttent contre les flammes. L’événement fera l’objet d’une large couverture médiatique afin de sensibiliser le public et de susciter l’intérêt sur l'importance de la protection et du rétablissement du patrimoine.

 

 

La formation FAC fait partie du programme de l’ICCROM sur le patrimoine résilient aux catastrophes, axé sur une gestion efficace des risques liés au patrimoine culturel au titre d’une approche à deux volets. Si le cours sur l’aide d’urgence au patrimoine culturel se concentre sur la facilitation d’interventions locales efficaces pour protéger le patrimoine en cas d’urgences complexes, le 2e volet vise à renforcer les capacités nationales de prévention et d’atténuation des risques de catastrophes. L’objectif est de travailler avec les États membres et les partenaires pour sauvegarder le patrimoine de l’humanité, promouvoir la paix et renforcer la résilience.

2018 European Year for Cultural Heritage

Ce cours et la simulation de catastrophes s’inscrivent également dans la septième initiative de 2018, l’Année européenne du patrimoine culturel intitulée « Patrimoine en danger ». Celle-ci soutient toutes les actions axées sur la gestion des risques, y compris la formation, qui protègent le patrimoine contre les facteurs de crise, notamment les incendies, les inondations, les séismes, les conflits armés et le commerce illicite, tant dans la sphère européenne qu’à l’échelle mondiale. La neuvième initiative de l’Année, « Tous au service du patrimoine », souligne l'importance des campagnes de sensibilisation, de promotion et de communication sur la valeur et la signification du patrimoine culturel, tout en rehaussant le profil de la coopération culturelle européenne. L’ICCROM fait partie du Comité des parties prenantes de l’Année et appuie toutes ses initiatives.

Depuis 2010, les cours FAC de l’ICCROM ont été dispensés aux niveaux international, régional et national. Le premier cours sur l’aide d’urgence au patrimoine culturel qui s’est tenu à Rome, en Italie, était organisé par l’ICCROM en coopération avec le ministère de la culture italien MIBACT, l’UNESCO et le Bouclier Bleu. Par la suite, des cours internationaux ont été offerts à Amsterdam et à Washington DC, tandis que des formations spéciales liées à des événements de crise ont été organisées en Égypte, en Haïti, en Irak, au Mali, au Myanmar, au Népal, en Ukraine et dans d’autres pays.

L'initiative FAC comprend le renforcement des capacités, la planification de la gestion des risques de catastrophe, le déploiement d’urgence, des ressources multilingues et une communauté croissante de plus de 100 secouristes du patrimoine culturel dans plus de 70 pays, prêts à partager leurs connaissances et à apporter leur soutien. Parmi les autres partenaires précieux appuyant cette initiative internationale figurent la Protection civile italienne, l'Egyptian Heritage Rescue Foundation, le Patrimoine culturel sans frontières, Albanie et de nombreuses autres agences nationales d’urgence et du patrimoine.

États membres représentés : Afghanistan, Afrique du Sud, États-Unis d’Amérique, France, Irlande, Kenya, Malaisie, Malawi, Mexique, Mozambique, Népal, Nouvelle-Zélande, Pérou, Philippines, ex-République yougoslave de Macédoine, République-Unie de Tanzanie, Turquie, Vietnam, Zimbabwe.

États non membres : Antigua-et-Barbuda, Bhoutan, Kiribati.

À propos des partenaires

L'ICCROM est une organisation intergouvernementale qui se consacre à la préservation et à la promotion du patrimoine culturel dans le monde entier. Elle travaille avec 136 États membres pour garantir les meilleurs outils, des connaissances, des compétences et des environnements propices à la préservation du patrimoine culturel sous toutes ses formes, au bénéfice de tous les peuples. https://www.iccrom.org

La Fondation Prince Claus soutient, relie et célèbre les artistes et les praticiens de la culture là où l'expression culturelle est sous pression, principalement en Amérique latine, en Afrique, en Asie, dans les Caraïbes et en Europe de l’Est. Dans le cadre de son Programme d’intervention en cas d’urgence culturelle, la Fondation Prince Claus apporte une aide rapide afin d’évacuer, stabiliser ou sauver le patrimoine culturel menacé par des situations de conflit ou des catastrophes naturelles.  https://princeclausfund.org

La Smithsonian Cultural Rescue Initiative s'efforce de protéger le patrimoine culturel menacé ou touché par des catastrophes et d’aider les communautés américaines et internationales à préserver leur identité et leur histoire. https://culturalrescue.si.edu

La Commission nationale des Pays Bas pour l'UNESCO est le point focal aux Pays-Bas pour les activités liées à l'UNESCO. La protection du patrimoine dans les situations de crise constitue l’un des thèmes centraux de la Commission. https://www.unesco.nl ; https://www.unesco.nl/unesco/english