Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Les musées des communautés du Soudan…

Les musées des communautés du Soudan occidental

 

Community museums of Western Sudan - logos

 

Community museums of Western Sudan

L'ICCROM, par l'intermédiaire de son bureau régional ICCROM-ATHAR, est fière d'annoncer l’obtention d'une subvention de 997 000 livres sterling pour la conservation de trois musées des communautés à Omdurman, El Obeid et Nyala, situés dans l'ouest du Soudan.

Ce projet permettra de restaurer les trois musées concernés et de pourvoir aux besoins en matière d’éducation et de culture de leurs communautés, des visiteurs et des touristes.

Le projet « Musées des communautés du Soudan occidental » est financé par le Fonds de protection culturelle du British Council, en partenariat avec le Département du numérique, de la culture, des médias et du sport du Royaume-Uni.

Trois musées en route pour un parcours historique

La maison Khalifa, à Omdurman, le musée Sheikan à El Obeid et le musée du Darfour à Nyala se trouvent sur une route commerciale traditionnelle menant de l'ouest du Soudan vers la capitale, Khartoum. Chaque musée accueille des collections qui témoignent de la communauté et de l'histoire de la région, tout en jouant un rôle d'importance nationale et internationale. La Maison Khalifa expose la première voiture au Soudan, tandis que les expositions au Musée du Darfour ont été créées grâce aux dons de la communauté.
Les décennies de conflit au Soudan ont dévasté les communautés, endommagé les installations vouées au patrimoine et entraîné une perte de compétences en la matière. En revitalisant ces trois musées des communautés soudanaises et en offrant une formation sur les compétences dans le domaine du patrimoine, ce projet permettra de protéger les musées et de faire en sorte que leurs collections soient des outils éducatifs précieux.

Formation de la population locale à la conservation de trois musées soudanais et à la protection des artefacts qu’ils contiennent

Community museums of Western Sudan

En utilisant des méthodes traditionnelles, des artisans et des stagiaires locaux restaureront la maison Khalifa à Omdurman et la porte Mudeirah à El Obeid. L'infrastructure des trois musées sera améliorée afin de s'assurer que les musées sont adaptés aux collections et à leurs communautés. La formation comprendra l'élaboration d'un plan quinquennal de gestion de la conservation pour chaque musée, ce qui mènera à une meilleure gestion du patrimoine à l'avenir.

La formation sur le terrain en matière de conservation, d'enregistrement et de catalogage permettra de protéger environ 20 600 objets culturels. Grâce à la création de nouvelles expositions et d'un programme d'ateliers, d'événements éducatifs et culturels, les communautés acquerront les outils et la compréhension nécessaires pour protéger et s’engager vis-à-vis de leur patrimoine culturel.

L'ICCROM-ATHAR mettra en œuvre ce projet de restauration et d'engagement communautaire en collaboration avec les institutions et consultants suivants :

  • La Corporation Nationale d'Antiquités et de Musées (NCAM), Soudan
  • Le Centre d’études sur le patrimoine, l'Institut d'archéologie McDonald, Université de Cambridge, Royaume-Uni.
  • Mallinson Architects and Engineers

Le Fonds de protection culturelle du British Council de 30 millions de livres sterlings, en partenariat avec le Département du numérique, de la culture, des médias et du sport du Royaume-Uni, a été créé pour protéger le patrimoine culturel menacé par les conflits au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

À propos de l'ICCROM

L'ICCROM est une organisation intergouvernementale qui se consacre à la préservation et à la promotion du patrimoine culturel dans le monde entier. Elle travaille avec 136 États membres pour garantir les meilleurs outils, connaissances, compétences et environnements propices à la préservation du patrimoine culturel sous toutes ses formes, au bénéfice de tous les peuples.

Les programmes de l'ICCROM sont conçus pour répondre aux préoccupations mondiales en matière de patrimoine culturel, tout en mettant l'accent sur la diversité et l'inclusion de ses parties prenantes et activités. Par son travail, l'ICCROM contribue à la durabilité environnementale, sociale et économique des communautés. La vision de l'ICCROM est celle d'un monde dans lequel le patrimoine culturel, sa conservation, sa protection et sa commémoration sont inextricablement liés aux notions de progrès, d'intégration, de bien-être et de stabilité.

 

À propos de l'ICCROM-ATHAR

Le centre régional de conservation ICCROM-ATHAR (Patrimoine matériel architectural et archéologique dans la région arabe) a été fondé par l'ICCROM et le gouvernement de l'Émirat de Sharjah, E.A.U.

Le Centre régional de conservation ICCROM-ATHAR de Sharjah se consacre à la protection du patrimoine culturel dans la région arabe et à l’ouverture, à la reconnaissance et à la compréhension de sa riche histoire. Fondant sa philosophie, ses objectifs et ses activités sur ses vastes connaissances et sa riche expérience dans le domaine du patrimoine culturel dans la région arabe, l'ICCROM-ATHAR s'emploie aujourd'hui à renforcer la capacité des institutions officielles du patrimoine à gérer les sites du patrimoine, les monuments historiques et les collections de musées de façon durable.

L'ICCROM-ATHAR opère sous le patronage de Son Altesse Sheikh Dr Sultan bin Mohammed Al Qasimi, membre du Conseil suprême et souverain de Sharjah.