Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Cours régional asiatique sur les…

Cours régional asiatique sur les personnes, la nature et la culture 2019

Début:
Fin:
Date limite d'inscription:
Lieu: Zone de Dambulla, Sri Lanka (près du temple d'Or de Dambulla et de la ville ancienne de Sigirîya, des sites classés au patrimoine mondial)

 

 

Cours régional asiatique : Promotion des approches de conservation de la nature et de la culture centrées sur les personnes (PNC19)

 

Asian Regional Course on Promoting People-Centred Approaches to Conservation of Nature and Culture (PNC19)

 

Organisateurs : ICCROM, IUCNSri Lankan Department of ArchaeologySri Lankan Central Cultural Fund

Partenaires : Cultural Heritage Administration of Korea, Norwegian Ministry of Climate and Environment en collaboration avec ICOMOS, UNESCO World Heritage Centre

Appel à participation : travaillez-vous avec des communautés et des sites du patrimoine

Nous recherchons 20 participants pour un cours régional asiatique portant sur la promotion des approches de conservation de la nature et de la culture centrées sur les personnes. Le cours s'adresse aux :

  • Professionnels du patrimoine issus des secteurs des patrimoines culturel et naturel, qu'ils travaillent sur un site du patrimoine spécifique ou à échelle régionale ou nationale.

  • Personnes impliquées dans la conservation et la gestion des patrimoines culturel et naturel tels que les décideurs et autres représentants d’institutions, d’organisations non gouvernementales, d’organisations caritatives, d’associations locales, de groupes communautaires, chercheurs, etc...

  • Personnes travaillant avec des groupes communautaires qui utilisent le patrimoine comme un bénéfice pour la société et/ou le patrimoine lui-même.

Asian Regional Course on Promoting People-Centred Approaches to Conservation of Nature and Culture (PNC19)

Les participants doivent pouvoir démontrer leur participation à des actions actuellement menées avec différentes communautés dans le cadre d’activités de gestion sur un site du patrimoine respectant des valeurs naturelles et culturelles. L'accent sera mis sur la sélection de participants chargés de biens du patrimoine mondial et/ou participant activement à des initiatives de renforcement des capacités afin d’améliorer les approches de conservation et de gestion du patrimoine.

Le cours a pour objectif de promouvoir l'acquisition et l'échange de connaissances. Il se présentera sous la forme d’un forum, permettant ainsi aux participants issus des secteurs des patrimoines culturel et naturel de partager leurs expériences, d’apprendre les uns des autres, mais également d'autres praticiens activement engagés auprès de communautés et du patrimoine, lesquels contribueront au cours en tant que personnes-ressources. La formation comportera des sessions interactives sur le partage d’expériences, des conférences, des visites de sites et des exercices pratiques basés sur des études de cas sur le terrain.

La langue de travail sera l'anglais.

Conception du cours

Asian Regional Course on Promoting People-Centred Approaches to Conservation of Nature and Culture (PNC19)

Cette formation vise à contribuer au nouveau changement de paradigme « allant de l’entretien du patrimoine à celui de la recherche du bien-être du patrimoine (à la fois naturel et culturel) et de la société dans son ensemble ». L’objectif est de renforcer la compréhension des personnes et des communautés en tant qu’élément central de la gestion du patrimoine parmi les acteurs de la gestion du patrimoine, afin de garantir que le patrimoine naturel et culturel joue un rôle dynamique et mutuellement bénéfique dans la société actuelle et future. Ceci découle du fait que l’on reconnaisse de plus en plus que les sites du patrimoine sont entretenus, utilisés et appréciés par un vaste éventail d'acteurs. Les contributions à la gestion, à la conservation et à l'utilisation d'un lieu patrimonial proviennent de sources variées, mais principalement de praticiens du secteur du patrimoine, de décideurs au sein d'institutions et de représentants de communautés et de réseaux. Travailler avec tous ces groupes s'avère essentiel, ce afin que la société et le patrimoine lui-même en bénéficient.

Un autre objectif de la formation est d'aborder la conservation des patrimoines naturel et culturel en tant que concepts interdépendants et reliés. Le cours vise à promouvoir une gestion de qualité des biens du patrimoine mondial et d'autres sites du patrimoine, en comprenant les systèmes existants de gestion du patrimoine qui ont été conçus en tant que domaines distincts. L’on assiste à une prise de conscience accrue du fait que les attributs naturels contribuent à la résilience du patrimoine culturel, tout comme du fait que les menaces qui pèsent sur les attributs naturels contribuent à accroître les menaces sur la culture, et vice-versa. Il est essentiel que tous les intervenants concernés soient conscients des différents attributs et valeurs d’un site de patrimoine donné et collaborent en utilisant différentes approches et méthodes pour identifier et protéger diverses valeurs de manière globale.

Asian Regional Course on Promoting People-Centred Approaches to Conservation of Nature and Culture (PNC19)

L'engagement des personnes demeure un véritable défi sur de nombreux site du patrimoine. L'établissement de liens entre la nature et la culture comporte également d’éventuels obstacles, les systèmes de protection institutionnelle et juridique ayant souvent été élaborés séparément. Bien qu'il n'existe pas de recette toute faite, de nombreux exemples peuvent être analysés afin de comprendre la variété des approches possibles et inspirer l'adaptation de ces approches ailleurs. Il existe également toute une variété d'outils et de méthodologies susceptibles d’être exploités afin de garantir une gestion efficace et une bonne gouvernance, tout en tenant compte des menaces potentielles et des possibilités d’accroissement des bénéfices. Ce cours vise à rassembler les personnes impliquées dans la gestion et la conservation du patrimoine pour partager leurs expériences et apprendre les uns des autres, ce afin de faire avancer la pratique sur le terrain.

Objectifs du cours et son contexte : Le programme Leadership du patrimoine mondial

Ce cours vise à apporter aux participants les connaissances, les compétences et la sensibilisation nécessaires pour travailler avec des personnes et des valeurs diverses dans la gestion des sites du patrimoine, y compris le patrimoine mondial, mais également à promouvoir des réseaux à long terme pour une formation tout au long de la vie et le renforcement des capacités dans le secteur du patrimoine. De plus, les résultats de ce cours, ainsi que d'autres initiatives du Programme Leadership du patrimoine mondial, devraient contribuer à consolider les approches centrées sur les personnes et les liens nature-culture tout au long des processus du patrimoine mondial. Le patrimoine mondial a le potentiel d'être un catalyseur pour améliorer les cadres institutionnels et juridiques dans de nombreux États parties, avec des répercussions positives pour le patrimoine en général.

Le programme Leadership du patrimoine mondial est un programme de renforcement des capacités mis en œuvre par l'UICN et l'ICCROM, en collaboration avec l'ICOMOS, le Centre de l'UNESCO pour le patrimoine mondial et d'autres organisations, et est développé avec le soutien du Ministère norvégien du climat et de l'environnement ainsi que d'autres partenaires. Il met l'accent sur la promotion des liens entre les personnes, la nature et la culture dans la gestion des sites du patrimoine, et entend assurer au patrimoine un rôle plus dynamique, dans un développement durable plus large.  

Lieu et activités proposés

Asian Regional Course on Promoting People-Centred Approaches to Conservation of Nature and Culture (PNC19)

Le site proposé pour Dambulla est situé dans la partie centrale du Sri Lanka. Dambulla est entourée d'un grand nombre de biens du patrimoine culturel et naturel et se situe dans l'épicentre de l'ancienne civilisation de l'irrigation du Sri Lanka qui a pris source au 6ème siècle avant notre ère avec un grand nombre d'étangs de retenue (réservoirs artificiels), lesquels fonctionnent toujours et soutiennent des milliers d'hectares de rizières en terrasses. Parmi eux se trouvent les sites culturels du Temple de Dambulla, site historique du patrimoine mondial, la ville antique de Sigirîya, et un élément du site naturel du patrimoine mondial des hauts plateaux du centre. Un sanctuaire d'éléphants, un certain nombre de réserves naturelles strictes, plusieurs sites du patrimoine culturel et le réservoir de Minneriya se trouvent également à proximité, lesquels font également partie de la désignation GIAHS (SIPAM : Systèmes Ingénieux du Patrimoine Agricole Mondial). L’agriculture est la principale source de revenus de la population locale, bien que le tourisme se développe lentement dans la région. Le gouvernement du Sri Lanka envisage de développer Dambulla en tant que centre économique afin d'améliorer les moyens de subsistance de la population. En tant qu’étude de cas du cours et avec l’appui des homologues locaux, les participants auront l’occasion d’explorer les liens existants entre la culture, la nature et les hommes et voir de quelle manière aborder tous les piliers du développement durable, sans se limiter au pilier économique, dans cette région agro-éco-culturelle unique. Il s’agit également d’une occasion d’explorer la façon dont le patrimoine naturel et culturel peut sous-tendre l’amélioration des moyens de subsistance des personnes en les plaçant au cœur des discours sur la conservation du patrimoine.

Frais de voyage, d’hébergement et de subsistance

Les frais de voyage aller et retour jusqu’à et depuis Colombo, au Sri Lanka, seront à la charge des participants (les frais de logement et de séjour seront en revanche pris en charge). Les candidats sont fortement encouragés à solliciter un soutien financier auprès d’institutions gouvernementales, de leurs employeurs et des organismes de financement, et à informer l'ICCROM de tout financement obtenu ou de demande de financement en cours. En cas de besoin financier avéré, et en fonction des fonds provenant de sources extérieures disponibles au moment de la formation, un nombre limité de bourses visant à couvrir partiellement le voyage pourrait être accordé.   

Pour postuler

Veuillez remplir le Formulaire de demande d'inscription de l’ICCROM et l’envoyer dûment rempli, accompagné d’un curriculum vitae professionnel (en anglais et d’au maximum 3 pages) à l’adresse électronique suivante : PNC19 (at) iccrom.org.

Bien qu’il s’agisse principalement d’un cours régional asiatique, un petit nombre de places est réservé aux participants internationaux. Par conséquent, tout le monde est éligible pour postuler.

Date limite pour postuler

Les candidatures doivent parvenir à l'ICCROM avant le 30 août 2019 pour être incluses dans notre processus de sélection.