Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Cours international sur l’aide d’…

Cours international sur l’aide d’urgence au patrimoine culturel en temps de conflit (FAC 11)

Le cours international sur l’aide d’urgence en temps de conflit a pris fin le vendredi 28 octobre. Les participants ont reçu leurs certificats lors d’une cérémonie de clôture en présence de toute l’équipe de l’ICCROM.

La cinquième et dernière semaine a porté sur la récupération d’urgence, le contrôle et l’évaluation des biens culturels. Les participants ont parlé du rôle de la récupération du patrimoine après un conflit armé avec le Sultan Barakat de l’Unité de développement et de Reconstruction après un conflit, Université de York. Cette discussion a été suivie d’une séance de brainstorming très animée conduite par Alison Heritage de l’ICCROM, et portant sur les programmes de patrimoine culturel que les participants pourraient mettre en œuvre dans leurs pays respectifs. Puis ont été organisés un intéressant jeu de rôle portant sur l’engagement des populations, animé par Yaaminey Mubayi du India National Culture Fund, ainsi qu’une réflexion sur la réhabilitation des villes historiques menée par Jurjen van der Tas de l’Aga Khan Trust for Culture.

Point fort de la semaine, un exercice de simulation a été organisé en collaboration avec un groupe de volontaires de la Croix Rouge italienne appelé les Pionieri di Roma. Pour réaliser cet exercice, l’explosion d’une bombe a été simulée dans les locaux de la Croix Rouge, provoquant des victimes et des dommages aux collections. Les participants ont travaillé en équipes afin de sauver les collections d’objets les plus culturellement sensibles, de définir en priorité les traitements appropriés et de décrire et empaqueter les objets, tout en collaborant avec les médias internationaux, les représentants du gouvernement et l’armée.

Au cours des cinq semaines passées, les 19 participants provenant de 19 pays ont eu le sentiment d’être à l’ICCROM comme chez eux. Ils ont travaillé à enrichir leurs diverses expériences afin d’acquérir de nouvelles connaissances. Cette formation a été une belle et instructive expérience pour tous ceux qui y ont participé.

L’ICCROM tient à remercier tous les partenaires du cours qui ont rendu possible la réalisation de cette formation : l’UNESCO, Blue Shield, la Prince Claus Fund, ainsi que l’ Unité de Protection du Patrimoine culturel des Carabinieri et la Croix Rouge italienne Pionieri di Roma. Enfin, cette initiative n’aurait pas pu voir le jour sans le soutien du Ministère italien du patrimoine et des activités culturelles (MiBAC).

Voici ce que certains participants ont dit à propos du cours :

« Le cours de l’ICCROM sur l’aide d’urgence m’a donné de l’assurance dans mon travail quotidien qui consiste à gérer les situations d’urgence touchant des biens culturels dans la Corne de l’Afrique ; et cette formation m’a également fait prendre conscience que je n’étais pas seul au monde à effectuer ce type de travail, depuis que j’ai rencontré des personnes exerçant ce métier dans diverses zones de conflits. »

« Je suis si content d’avoir eu la possibilité de participer à ce cours. J’ai beaucoup appris – et toutes ces informations qui m’ont été données me serviront dans mon travail quotidien pour la protection des monuments, mais également dans ma vie quotidienne (sensibilisation à la sécurité, instruments d’analyse, etc.). »

« C’était si bien de pouvoir bénéficier des connaissances de chacun et de tant d’instructeurs à la renommée internationale ! Et les exercices pratiques se sont avérés plus passionnants encore. »

« C’était vraiment formidable ! De ma vie je n’oublierai jamais ces moments. Maintenant je suis en train de monter un projet que je compte réaliser lorsque je serai de retour dans mon pays. »

« Le cours FAC11 a représenté une opportunité magnifique pour enrichir et mettre en application mes compétences professionnelles, tout en établissant une coopération propice avec les divers participants. Les exposés et les activités m’ont sincèrement enthousiasmé, et je suis maintenant sûr que nous pouvons vraiment contribuer et changer la donne en matière de prévention des dommages touchant le patrimoine culturel de nos pays. »

« Comment puis-je utiliser au mieux mes connaissances professionnelles sur la protection du patrimoine en temps de conflit et dans les situations d’urgence ? Quelles sont les principales questions qu’on doit se poser et les priorités qu’on doit se fixer pour faire face à une aide d’urgence ? Comment apprendre à gérer son travail au sein de contextes peu familiers ? Le cours a répondu à toutes ces questions, et je me sens désormais plus confiant pour gérer une aide d’urgence au patrimoine culturel en temps de conflit. »

 

Etats membres représentés : Afghanistan, Autriche, Bosnie-Herzégovine, Cambodge, Colombie, Egypte, Espagne, Italie, Kenya, Nigéria, Oman, Pakistan, Sénégal, Sri Lanka, Tunisie, Turquie.