Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Cours sur la conservation du papier…

Cours sur la conservation du papier japonais à Tokyo

Japanese Paper Conservation Course held in Tokyo

L'édition 2018 du Cours international sur la conservation du papier japonais (JPC) s'est tenue du 29 août au 17 septembre, à Tokyo, au Japon. Cet événement hautement spécialisé, d'une durée de trois semaines, a réuni dix professionnels du patrimoine du monde entier. Pour la première fois, des collègues de Fidji et de Zambie ont participé ensemble au cours.

L’objectif de ce cours est d’offrir aux professionnels en charge de telles collections hors du Japon un aperçu des matériaux et techniques de la tradition japonaise du papier, ainsi que des principes guidant l’entretien de ces collections au Japon. En améliorant leur compréhension des caractéristiques de base de la tradition du papier japonais, les participants seront plus à même de prendre des décisions relatives à l’entretien des artefacts japonais de leurs collections.

Lors de la cérémonie d'inauguration qui s'est déroulée le 27 août, la Directrice générale adjointe du TNRICP, Mme Emiko Yamanashi, a souhaité la bienvenue au groupe de participants au cours. Elle a souligné cette occasion unique « d'apprécier la quintessence de la culture traditionnelle japonaise et de se familiariser avec les différents types de papier japonais, les matériaux de conservation, les outils et l'environnement dans lequel s'effectue la conservation ». Mme Yamanashi a également exprimé son espoir « que les communautés des protecteurs des biens du patrimoine culturel s'étendent à différents pays et régions, grâce à ce cours international ».

Au cours de la première semaine de cours, les participants ont suivi un programme intensif alliant théorie et pratique. Des experts du TNRICP ont donné des conférences portant sur la conservation du papier au Japon, les principes de base du papier et les adhésifs utilisés pour la restauration des peintures japonaises. Ils ont également visité les installations du TNRICP. Après des démonstrations de restaurateurs japonais chevronnés, les participants ont acquis une expérience pratique des techniques de conservation, notamment en ce qui concerne la préparation de la pâte d'amidon, le nettoyage à sec et humide, le remplissage et le revêtement.

Japanese Paper Conservation Course held in Tokyo

Au cours de la deuxième semaine, un voyage d'étude a conduit les participants dans les villes de Nagoya, Mino et Kyoto, leur permettant de découvrir le patrimoine vivant de la fabrication et de la restauration du papier japonais. Les participants ont mis en pratique les techniques traditionnelles japonaises de fabrication du papier et ont eu la possibilité d'acheter du papier japonais de première qualité ainsi que du matériel et des outils de conservation dans des magasins spécialisés locaux. Outre les ateliers traditionnels de papeterie et de restauration, les visites incluaient : le château de Nagoya, le sanctuaire d'Atsuta Jingu, le musée Mino-Washi, l'ancienne résidence Imai ainsi que les archives Mino. Malgré le puissant typhon qui a frappé le Japon à cette période, l'équipe en charge de la formation a pris toutes les précautions nécessaires pour assurer la sécurité des participants.

Après un voyage d'étude inspirant et instructif, les participants ont approfondi leurs compétences pratiques en matière de conservation des manuscrits traditionnels japonais au cours de la troisième et dernière semaine de cours. Les temps forts ont été une conférence approfondie dédiée aux pinceaux japonais et des discussions fructueuses sur les conditions actuelles et les transitions concernant la protection des techniques artisanales au Japon.

Le cours a offert de multiples occasions d’établir des passerelles entre traditions japonaises et occidentales de la conservation du papier, et d’aider les conservateurs à évaluer l’applicabilité de l’approche, des matériaux et des techniques japonais au patrimoine culturel non japonais.

Le cours de conservation du papier japonais est organisé chaque année depuis 1992, en collaboration avec les autorités japonaises chargées du patrimoine à Tokyo et l’ICCROM. Plus de 200 participants internationaux ont déjà bénéficié de ce partenariat de formation réussi.

États Membres représentés : Argentine, Canada, Danemark, États-Unis d'Amérique, France, Japon, Pologne, Royaume-Uni, Venezuela, Zambie.
États non-membres : Bhoutan, Fidji.