Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Coup d’envoi de RE-ORG Serbie

Coup d’envoi de RE-ORG Serbie

RE-ORG Serbia

Dans le cadre d'un programme national à long terme, le premier atelier de RE-ORG Serbie (2-7 décembre 2019) se tient actuellement au Musée national de Kraljevo, en Serbie centrale. Neuf professionnels provenant de 5 musées de la région environnante y participent. Durant ces 6 jours d’atelier, les participants apprendront à réorganiser les réserves en suivant la méthode RE-ORG et l’appliqueront pour réorganiser les réserves archéologiques du musée national de Kraljevo.

En 2014, un atelier international RE-ORG, organisé par l'ICCROM et l'Institut central pour la conservation de Belgrade (CIK), s’était tenu au musée du chemin de fer à Belgrade. L'atelier, dirigé par Gaël de Guichen, avait accueilli des participants venus de Serbie, de Bosnie-Herzégovine, du Monténégro, d'Albanie, de Slovénie et de Macédoine du Nord. L’Alliance régionale de l’ICOM pour l’Europe du Sud-Est (ICOM SEE) qui, avec l’ICCROM, faisait partie des organisateurs, a continué par la suite à apporter son soutien au programme RE-ORG en finançant en partie des ateliers à Skopje (Macédoine du Nord), Zagreb (Croatie), Tirana (Albanie) et récemment à Ljubljana (Slovénie).

RE-ORG Serbia

Cinq ans après l’atelier à Belgrade, l’Institut central de la conservation a lancé un programme national à long terme visant à réorganiser les réserves des musées serbes à partir de la méthode RE-ORG. Le programme a débuté par une enquête nationale dans le but d’illustrer l’état actuel des réserves dans les institutions patrimoniales serbes. Il est prévu d’organiser chaque année, un atelier impliquant des professionnels de musées situés dans une même région, afin de maximiser l’impact du programme, et offrir ainsi la formation à la plupart des musées de Serbie. Dans l'intervalle qui sépare deux ateliers, les experts de l'Institut central de la conservation de Belgrade aideront les musées participants à résoudre les problèmes éventuels.

Le programme quinquennal est soutenu par le ministère de la Culture de la République de Serbie et couvrira l'ensemble du territoire national.