Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Projet de collecte d'échantillons Mora

Projet de collecte d'échantillons Mora

Mora Collection

En 1959, l'ICCROM a été créé en tant que centre d'étude et de promotion de diverses approches de la conservation dans le domaine du patrimoine, y compris les peintures murales. Dans ce domaine, la collaboration de l'ICCROM avec les conservateurs Paolo et Laura Mora a été particulièrement bénéfique. Tous deux ont participé à des missions de conservation dans le monde entier (Italie, Inde, Pakistan, Turquie, Égypte, Moldavie-Monténégro, etc.) et également coopéré à de nombreuses activités de formation, comme le cours de peinture murale de l'ICCROM (MPC) qu'ils ont contribué à concevoir et mettre en œuvre. Le cours a été organisé en collaboration avec l'Istituto Centrale per il Restauro (ICR), aujourd’hui renommé Istituto Superiore per la Conservazione ed il Restauro (ISCR).

La collection d'échantillons Mora est une partie importante de leur héritage : elle comprend plus de 1 200 échantillons recueillis par le couple, entre les années 1960 et 1980, au cours de missions techniques dans le monde entier et de projets de conservation entrepris au nom de l'ICCROM et utilisés à des fins d'enseignement et de recherche. En fait, leur principal objectif était d'étudier les nombreuses techniques de peinture murale utilisées par les différentes cultures dans leur expression artistique.

L'importance historique et scientifique de cette collection unique est assurée par le fait que nombre de ses échantillons (fragments de peinture murale) proviennent de lieux patrimoniaux extrêmement importants, tels que la tombe de Néfertari, site sur lequel l'échantillonnage n'est plus autorisé. Pourtant, jusqu’à récemment, cette collection risquait d'être perdue et dissociée, car les échantillons n'étaient pas correctement décrits, étiquetés et conservés.

Mora Collection

C'est la raison pour laquelle, en 2018, en collaboration avec le laboratoire Hercule de l'Université d'Évora, au Portugal, l'ICCROM a lancé le projet de collection d'échantillons Mora afin de sauvegarder la collection, en documentant, cataloguant et relogeant les matériaux fragiles et délicats qu'elle comprend, et de la rendre accessible à la fois physiquement et en ligne aux chercheurs actuels et futurs.

Grâce aux techniques d'analyse non destructive, ainsi qu'aux informations contextuelles disponibles dans les archives de l'ICCROM, l'équipe du projet identifie actuellement la provenance de chaque échantillon et mène des enquêtes complémentaires dans le but d'améliorer la connaissance de leurs sites d'origine et de déterminer les techniques utilisées pour leur création.

Une fois la phase de réorganisation achevée, les résultats seront partagés avec un public international comprenant des universitaires, des conservateurs et des chercheurs, par le biais d'un catalogue en ligne. En outre, notre objectif est de créer des activités de suivi qui sensibiliseront aux défis que présentent les collections d'échantillons. Un atelier international de trois jours est prévu à Évora, au Portugal, en 2021, dans le but d'aborder les questions relatives à la préservation, à l'accès ainsi qu’à l'utilisation des échantillons de matériaux conservés dans les archives. L'atelier, qui sera organisé par l'ICCROM, l'Université d'Évora et d'autres partenaires, mettra en évidence la valeur et la vulnérabilité de ces collections et cherchera des moyens concrets de sauvegarder et de partager les connaissances qu'elles contiennent.

Cette vidéo de 2018 offre un aperçu de la collection d'échantillons Mora de l'ICCROM et montre l'équipe de projet au travail.