Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels

Résilience

High tide in Venice © R. Trombetta
High tide in Venice © R. Trombetta

Le patrimoine peut être mieux protégé contre les catastrophes tout en contribuant à la résilience des sociétés. Ce module abordera les lacunes en matière de pratiques de gestion des risques de catastrophe (GRC), étudiera les manières d’intégrer la gestion des risques de catastrophe à d'autres cadres de gestion et favorisera la collaboration intersectorielle et inter-organisationnelle pour trouver des solutions aux préoccupations relatives au patrimoine dans le programme plus large sur la réduction des risques de catastrophes. Une autre priorité consistera à rassembler les connaissances, élaborer des outils et offrir des orientations sur l'atténuation des changements climatiques et l’adaptation à ces changements sur les sites du patrimoine mondial.

Des synergies avec d'autres programmes existants de l'UNESCO, de l'UICN, de l'ICCROM, de l'ICOMOS et de l’UNISDR (Bureau des Nations Unies pour la prévention des catastrophes) seront coordonnées. Le programme se concentrera précisément sur la révision du manuel de ressources dédié aux risques de catastrophes, en reliant de manière cohérente la gestion des risques de catastrophes aux réponses au changement climatique, tout en intégrant la gestion des risques à la gestion quotidienne du patrimoine.

Activités des modules

  • Intégrer la gestion des risques de catastrophes dans la gestion globale du patrimoine
    Il est nécessaire que les sites du patrimoine mondial adoptent la gestion des risques de catastrophes en tant que composante essentielle et indivisible des politiques patrimoniales et des stratégies de gestion des sites patrimoniaux, y compris leurs contextes plus vastes. Il est également important qu’ils élaborent un plan efficace de gestion des risques, qui englobe des stratégies performantes de réduction et d’adaptation aux changements climatiques.
     
  • Interconnexion entre gestion des risques de catastrophes et adaptation au changement climatique
    Le manuel intégré doit devenir un document standard pour la gestion des risques de catastrophes et la résilience sur site. Des études de cas seront élaborées afin de recueillir les enseignements tirés des biens ayant été frappés par des catastrophes, et toutes les phases (planification antérieure, travail d'urgence effectué au cours de la catastrophe et rétablissement ultérieur) seront incluses.
     
  • Activités de renforcement des capacités
    Les activités, y compris un suivi continu, sont développées et mises en œuvre afin d’aider les professionnels provenant de sites choisis à développer des plans convenables de gestion de risques de catastrophes, basés sur des formations de l’ICCROM.

    Le programme sera également en mesure de répondre et fournir un renforcement des capacités bref et ciblé aux États parties au lendemain de situations d'urgence.
     

  • Directives en matière d’adaptation climatique
    D'ici 2020, l'adaptation au changement climatique s'affirmera comme élément clé de la nouvelle approche en matière de conservation, gestion et préservation intégrées de la nature et de la culture dans les sites du patrimoine mondial. Le nouveau manuel de ressources inclura des directives sur l'adaptation au climat et des études de cas relatives aux meilleures pratiques seront rassemblées et diffusées.