Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels

Gestion efficace

 Japan Tsukuba

Ce module constitue l'élément le plus important du programme. Il a pour objectif de définir une nouvelle approche en matière de gestion du site du patrimoine mondial, en reconnaissant le caractère bioculturel intimement lié des valeurs naturelles, culturelles et sociales, dans un contexte de patrimoine plus vaste.

Ce domaine prioritaire met l’accent sur :

  • La reconnaissance des valeurs liées aux patrimoines culturel et naturel que possèdent tous les sites du patrimoine mondial et, par conséquent, le besoin de reconnaissance en termes de gestion de l'interaction entre la protection de la valeur universelle exceptionnelle (VUE) et tous les autres niveaux d'importance patrimoniale (local, national ou international) qui ne sont pas nécessairement considérés comme une VUE.
  • L’application de mesures visant à garantir la contribution de chaque site au développement durable, de manière à ne pas compromettre les objectifs de protection et de conservation, et ce dans le but spécifique de mettre en œuvre la nouvelle politique de développement durable adoptée par l'Assemblée générale de la Convention du patrimoine mondial en 2015.
  • L’engagement et l’autonomisation des communautés locales en tant qu’acteurs pour une meilleure conservation et, le cas échéant, la reconnaissance de leurs droits eu égard aux sites du patrimoine mondial.

Activités des modules

  • Plateforme de ressources dédiée à la gestion du patrimoine mondial

    Dans le but d’améliorer l’efficacité de la gestion des sites du patrimoine mondial dans le monde, le programme vise à produire une documentation de référence intégrée relative aux sites du patrimoine mondial et leurs plus larges paysages, qu'ils soient désignés comme des biens culturels ou naturels.

    Tout en promouvant les sites du patrimoine mondial en tant que phares des meilleures pratiques, le programme offrira des principes, méthodes et outils applicables à une gestion plus large des sites culturels et naturels. Les nouvelles approches seront testées dans plusieurs régions et langues différentes, par le biais d'ateliers, de réunions et de formations.
     

  • Cours de renforcement des capacités

    L'ICCROM s'emploie depuis longtemps à relever ces défis, plus récemment dans le cadre de son programme de promotion des approches de conservation centrées sur les personnes (2011-2017). Les approches centrées sur les personnes ne se résument pas seulement à une question d'accroissement de la participation dans un système de gestion donné. Elles doivent également veiller à ce que les personnes les plus liées au patrimoine soient placées au cœur de sa conservation, tout en soulignant le rôle bénéfique mutuel et dynamique du patrimoine dans la société.

    Le Leadership du patrimoine mondial a élaboré un cursus mettant l’accent sur le lien existant entre les valeurs naturelles et culturelles. En combinaison avec l'approche centrée sur les personnes, le Leadership du patrimoine mondial offre un cours de renforcement des capacités intégré axé sur les personnes, la nature et la culture.